MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(10/05-2018) – Certains enfants manquent de confiance en eux et les adultes leurs font des compliments afin de les encourager et de leurs faire retrouver confiance en eux.

Plusieurs études indiquent que d'une part, les adultes exagèrent leurs louanges lorsqu'ils parlent à un enfant qui n'a pas confiance en soi. Ces mêmes études indiquent que cela a, en fait, l'effet contraire: Plus les louanges sont exagérées et moins les enfants auront confiance en eux.

Eddie Brummelman, de l'université d'Utrecht, aux Pays-Bas, a étudié la question. Il a commencé par définir ce qui était une “louange exagérée”. La louange exagérée est une louange à laquelle on a ajouté un ou plusieurs mots supplémentaires. Par exemple, plutôt que de dire à son enfant: “Tu as bien travaillé”, on lui dit “Tu as super-bien travaillé!”. Une des études menées par Brummelman a indiqué que les enfants qui manquent de confiance en eux reçoivent généralement deux fois plus de louanges exagérées que les autres enfants.

Une autre étude a confirmé cette tendance.

On a réuni 114 parents (88 % étaient des mères). Les parents supervisaient leur enfant pendant douze heures de tests de maths (à la maison). Même lorsque les chercheurs n'étaient pas là, les heures étaient enregistrées.

Il est ressorti de ces enregistrements que les parents complimentaient leurs enfants en moyenne six fois par session et que, dans 25 % des cas, il s'agissait de louanges exagérées.

Les résultats ont, ici aussi donc, indiqué que les parents faisaient plus de louanges exagérées aux enfants qui manquaient plus de confiance en eux.

Apparemment, lorsque nous ressentons (ou savons) que nos enfants manquent de confiance en eux, on aurait une tendance à exagérer les louanges. Mais ce n'est peut-être pas pour leur bien.

Dans une troisième étude, on a constaté que ce système de louanges exagérées avait l'effet inverse.

Dans cette étude, on a demandé à 240 enfants de dessiner le tableau bien connu des Roses Sauvages de Van Gogh. Certains des enfants ont reçu des louanges exagérées, d'autres des louanges non exagérées et enfin d'autres, aucune louange du tout. Tous croyaient que l'adulte qui était là était un artiste peintre.

Après cette première étape, on a demandé aux enfants de faire un autre dessin, mais cette fois, ils avaient un choix. Ils pouvaient choisir entre:

  • Faire un dessin facile qui n'allait pas leur apprendre grand-chose, ou
  • faire un dessin difficile dans lequel ils allaient faire des erreurs, mais allaient apprendre beaucoup.

Les chercheurs ont constaté que les enfants qui n'avaient pas beaucoup confiance en eux et qui avaient reçu des louanges exagérées choisissaient en priorité le dessin facile, alors que ceux qui avaient confiance en eux et qui avaient également reçu des louanges exagérées choisissaient les dessins difficiles.

La conclusion de Brummelman est donc que si on dit à un enfant qui n'a pas confiance en lui qu'il a fait un travail impressionnant, il risque plus facilement de penser qu'il va devoir toujours faire un travail impressionnant. Et comme il manque de confiance en lui, il va avoir peur de ne pas pouvoir faire l'affaire et il ne relèvera pas de nouveaux défis.

Les chercheurs suggèrent aux parents et aux adultes de mettre un bémol à leurs louanges et de contrôler leur instinct de faire des louanges exagérées aux enfants qui n'ont pas confiance en eux.

Oui, c'est vrai, instinctivement, on pourrait croire que cela aide les enfants, mais en fait, on obtient l'effet inverse et l'enfant se sent encore moins sûr de lui-même.

Ce qui expliquerait pourquoi, même si on se fond en compliments, les enfants n'en deviennent pas plus sûrs d'eux pour autant et également, que ce n'est pas parce qu'on a été critiqué ou complimenté qu'on a spécialement ou pas confiance en soi. (Cyril Malka)

© 2014 – 2018 – Malka – Article du 07/01-2014 rédigé et mis à jour le 10/05-2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page