MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(23/01-2014) – L'infidélité du président de la République, François Hollande, ne m'a pas surpris, tout comme elle n'a sûrement pas surpris la plupart de mes collègues habitués des problèmes de couple.

Ce qui m'a interpellé a été l'hospitalisation de la “compagne officielle” de François Hollande, Valérie Trierweiler.

Parce que, restons logiques, François Hollande est un homme au grand pouvoir, il est riche et connu… Les tentations sont légion. Et Hollande, qui n'a jamais été marié a quitté une compagne qu'il a eue pendant plusieurs années, Ségolène Royale, pour Trierweiler en 2007. Il n'en est pas à son coup d'essai.

Une femme comme Trierweiler, qui ne donne pas l'impression d'être née avant-hier ne peut pas être surprise que “l'histoire se répète”.

Je suppose qu'elle sait pertinemment que même avoir des enfants ensemble ne veut pas dire qu'on peut s'assurer de la fidélité d'un homme, ou d'une femme, d'ailleurs. Hollande a laissé tomber sans problème la mère de ses quatre enfants pour Trierweiler, qui elle-même est deux fois divorcée, mère de trois enfants et lorsqu'elle a commencé à fréquenter Hollande, elle était toujours mariée.

Il en est autrement si les rumeurs qui disent que Julie Gayet est enceinte sont exactes, même si Gayet le nie farouchement.

La plupart des hommes, quel que soit leur statut ou leur éducation, ont une tendance à, disons, s'éparpiller un peu. Et plus l'homme a du pouvoir et de l'argent, plus il a des occasions. Chose que nous avons vue mainte et mainte fois, que nous parlions de François Mitterand, Bill Clinton, DSK, Schwarzenegger, Nicolas Sarkozy ou François Hollande. Et en jouant avec ces occasions, bien entendu, ces hommes jouent avec le feu.

Ça aussi, Trierweiler le sait. Néanmoins, le choc reçu à l'annonce de la nouvelle l'a envoyé à l'hôpital avec les signes apparents de choc.

Le choc psychologique est un phénomène parfaitement documenté dans les cas de perte considérable, de nouvelle surprenante ou effrayante. Et cela inclut la nouvelle qu'on est trompée et que cela est annoncé à soixante millions de personnes.

D'après le journal Le Parisien, “Valérie a pris un TGV dans le buffet”.

En fait, l'image est précise. Un choc psychologique de cette taille peut parfaitement avoir cet effet psychologiquement et physiquement sur la personne. C'est une réaction stressante (non seulement en parlant figurativement, mais également littéralement) et cela mène à une réaction de stress qui ressemble beaucoup à une attaque d'angoisse: battements de cœur accélérés, les vaisseaux sanguins se contractent, la pression artérielle tombe, la respiration devient rapide et superficielle, et on constate des douleurs dans la cage thoracique et autres symptômes comme de la faiblesse physique et une certaine confusion.

Il est évident que le choc d'apprendre la nouvelle a tout simplement fauché Trierweiler qui s'est retrouvée à l'hôpital le même jour où l'affaire a été étalée sur sept pages dans Closer.

À ce choc s'est ajoutée l'humiliation de voir que Hollande n'a pas nié.

Ajoutons-y que cette autre femme est une actrice, ce qui a attisé la jalousie de Trierweiler. Car les actrices et modèles attirent facilement les hommes et sont une compétition dangereuse pour les femmes à l'allure plus commune, même si elles ont la grande intelligence et savoir d'une femme comme Trierweiler.

Ne soyons pas dupes: se faire souffler la bougie par une actrice, aussi mignonne soit-elle, lorsqu'on est une femme du format de Trierweiler… Ça met un sacré coup.

Et de devoir admettre que même pour un homme comme le président de la République, l'attirance physique est plus importante que ce qui se passe à l'intérieur du crâne, c'est assez difficile.

En plus, il y a un autre élément contre lequel il est difficile de lutter: le président a 59 ans, Trierweiler a 48 ans et Julie Gayet n'en a que 41.

Enfin, pour mettre du sel sur la plaie, il faut se souvenir que l'affaire présidentielle est apparemment quelque chose qui dure depuis un bon moment. Ce qui veut dire qu'il y a un certain attachement émotionnel en jeu, ce qui, pour les femmes, est souvent considéré comme plus dévastateur que juste un “faux pas sexuel”.

Beaucoup de partenaires féminins ignoreront les indiscrétions de leur homme afin de préserver et de protéger leur sécurité personnelle, leur statut, l'unité de la famille, le couple ou leurs enfants. Elles feront comme si elles ne voient rien et ne remarquent rien (mais ne soyez pas dupes, messieurs, vous n'êtes pas aussi malins que vous le croyez!).

Mais que Hollande ne se soit pas contenté d'une affaire, mais eu une relation dans la durée, c'est une autre paire de manches et c'est quelque chose de plus sérieux. De beaucoup plus sérieux.

Donc en fait, se faire hospitaliser est une bonne chose. Trierweiler a besoin de se ressourcer et de faire le point. Sûrement aussi, il lui faudra une restructuration cognitive. J'espère qu'elle pourra obtenir de l'aide de psy français dans le domaine.

Hollande-Trierweiler

Ensuite, il y a une marche à suivre, si on veut se sortir d'un chagrin d'amour de cette taille. Cela marchera pour Trierweiler tout comme pour n'importe qui d'autre.

– D'abord, il faut accepter que l'acceptation de la situation vienne avec le temps, mais il faut compter qu'environ 10 % de la douleur sera toujours là.

– Identifiez ce qu'on a peur de perdre. Que ce soit un style de vie ou la fantaisie d'un amour éternel.

– Résistez à la tentation de vous blâmer. Vous ne pouvez pas être suffisamment belle, intelligente ou suffisamment désirable si ses besoins à lui sont de vouloir aller voir ailleurs.

– Rebâtissez votre image personnelle, votre personnalité, en vous basant sur votre force personnelle et pas sur la force du bras auquel vous voulez vous appuyer.

Des fois, on me demande si une femme qui a été trompée devrait “oublier et pardonner”.

Restons réels: oui, il faut pardonner, ne serait-ce que pour pouvoir avancer, mais une femme qui a été trahie n'oubliera jamais tout à fait.

Apparemment, Trierweiler veut son homme et elle est prête à pardonner. L'aura-t-elle?

Bonne question.

Si la rumeur dit vrai, si Gayet est enceinte, Trieweiler est en position faible. Si la rumeur n'est que rumeur , Trierweiler est toujours en position de force et nous pouvons nous attendre à ce que Gayet soit éjectée.

Est-ce que la relation peut survivre un tel choc?

Oui, c'est parfaitement possible, mais seulement si les deux parties sont d'accord.

La réconciliation demande une confrontation de ce qui s'est passé, de résoudre les problèmes, de rebâtir la confiance et de se mettre d'accord sur les règles par rapport à la fidélité (ou non).

Maintenant, quel que soit l'accord, il ne faut pas être dupe. Un homme peut parfaitement se repentir et s'excuser, mais refaire la même erreur. Et, encore une fois, Hollande n'en est pas à son coup d'essai.

De Trieweiler ou de Gayet, nous ne savons pas encore qui va gagner le gros lot.

Un ego démesuré, un grand appétit sexuel demandent du répondant.

Mesdames Trierweiler et Gayet: Attendez-vous à tout, quelle que soit la fin de cet acte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page