Aucun risque de déstabilisation mentale pour cause d’IVG

(11/12-2011) – Le fait d’avoir une IVG n’augmente pas le risque d’avoir des problèmes d’ordre psychologique. C’est ce qu’annonce une agence de santé britannique qui a mené des recherches sur ce sujet les 20 dernières années. L’agence a observé les grossesses non désirées. Certaines des femmes ont choisi l’IVG, d’autres, non. D’après les résultats, les …

Aucun risque de déstabilisation mentale pour cause d’IVG Lire la suite »