MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

Écoutez maman et papa : les distractions vous rendent moins efficace

(27/07-2006) – Vos parents ont raison : n’étudiez pas en ayant la télé allumée. Le multitâche est peut-être une nécessité dans le monde d’aujourd’hui, mais la recherche moderne indique que les distractions ont un effet néfaste sur l’apprentissage, il est difficile de réutiliser ce qu’on a appris.

L’étude menée à l’Académie Nationale des Sciences de Washington (États-Unis), nous donne des idées sur le pourquoi du comment des choses. Ce qui est important est que même si vous pouvez parfaitement apprendre tout en étant distrait, ce que vous apprenez vous sera moins accessible, moins efficace et moins utile.

Cela pourrait avoir une importante influence sur beaucoup de jeunes : Une étude menée par la Fondation Kaiser menée l’année dernière sur des lycéens a démontré qu’un lycéen utilise presque 6,5 heures par jour à voir la télévision ou des clips musicaux, jouer à des jeux vidéos et bavarder en ligne sur internet.

Il faut savoir que notre cerveau apprend de deux façons différentes. Une des façons est appelée « apprentissage déclaratif » mettant en scène le lobe temporal médial. Il gère les faits actifs qui peuvent être rappelés et utilisés avec une grande flexibilité.

Le deuxième apprentissage, qui met en scène le striatum, est appelé « apprentissage par habitude ».

Si nous prenons, par exemple, un numéro de téléphone. Vous pouvez l’apprendre de différente façon. Vous pouvez le mémoriser, et dans ce cas utiliser l’apprentissage déclaratif ou vous pouvez en faire une habitude. Si vous tapez le numéro sur le clavier de votre téléphone mille fois, vous ne vous en rappellerez pas consciemment, mais vous pourrez toujours le faire sur un clavier. Si vous utilisez cette façon de vous souvenir, il vous faudra un clavier (identique) pour recréer le même mouvement.

Le problème est que les deux systèmes donnent l’impression d’être en concurrence. Par exemple, si quelqu’un est distrait, l’apprentissage par habitude prend le dessus.

Aujourd’hui, nous sommes obligés de suivre, le mouvement est d’être multitâche, mais lorsqu’un enfant essaye d’apprendre de nouveaux concepts, de nouvelles informations, la distraction sera un problème et gênera leur apprentissage.

Cela ne veut pas dire qu’on doit avoir un environnement silencieux — la musique peut par exemple être une aide, car la personne est plus heureuse. Mais en règle générale, la distraction est un problème.

Le docteur Poldrack et ses collègues ont utilisé l’imagerie cérébrale afin d’étudier le cerveau de 14 personnes en situation d’apprentissage. On demandait aux participants de prédire le temps après avoir appris certains principes. Pendant que les participants apprenaient, les chercheurs avaient ajouté un exercice : on leur demandait de compter le nombre de sons aigus qu’ils entendaient en même temps. On ajoutait un élément de distraction.

Le résultat montra que lorsque les participants ne faisaient qu’une des actions, le cerveau utilisait la mémoire déclarative, mais que lorsqu’il y avait plusieurs actions, celles-ci étaient associées à la mémoire par habitude.

Le fait d’utiliser la mémoire par habitude n’empêchait pas les participants de pouvoir prédire le temps, mais cela réduisait de beaucoup les connaissances que chaque participant avait sur le sujet lors d’une session ultérieure.

Donc, nous pouvons apprendre, même si nous sommes distraits par autre chose, mais toutes les informations ne sont pas enregistrées.

C’est ce système d’enregistrement par habitude qui fait que nous sommes capables d’effectuer certaines choses sans que nous nous souvenions précisémment de comment nous avons acquis ces connaissances. Ce sont des connaissances que nous avons acquises distraitement.

Cela pourrait aussi expliquer comment nous ressentons certaines choses plutôt que le savoir. Pourquoi nous réagissons des fois intuitivement : nous utilisons des connaissances que nous avons apprises sans le savoir. (Cyril Malka)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page