MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

Lorsque le porte-parole divin devient l'avocat du diable.

Du prosionisme à l'antisémitisme

Depuis le temps d'après la deuxième guerre mondiale, la Watch Tower enseigne à ses membres, que tandis que l'église catholique et protestante donnait la main à Hitler et faisait le salut nazi, les Témoins de Jéhovah ne se sont pas pliés et tenaient ferme aux principes bibliques et moraux. Le prix fût que les Témoins de Jéhovah furent poursuivit et finirent en camps de concentration.

Comme si ça n'était pas suffisant, la Tour de Garde du premier octobre 1984, dans un article intitulé : impressionnés par l'intégrité des Témoins de Jéhovah (page 8) rapporte le travail de Christine E. King et de Michael Kater en exposant que le nombre de Témoins de Jéhovah emprisonnés dans les camps de concentration a été fortement sous-estimé.

Ces derniers temps, la Watch Tower a mené une campagne massive alléguant ce genre d'arguments, trop méconnus à leurs yeux.

Ce que beaucoup de Témoins de Jéhovah ont ignoré pendant beaucoup d'années, et que beaucoup refusent toujours de croire est que tandis que les membres Témoins de Jéhovah souffraient le martyre pour garder leur intégrité et vivre leur croyance ; le deuxième président de la Watch Tower, Joseph F. Rutherford (généralement appelé Juge Rutherford) et celui qui lui a succédé en 1942, Nathan H. Knorr appuyé par certains membres officiels de la Watch Tower ont agi dans le sens tout à fait opposé.

Rutherford et ses lieutenants ont essayé de sauver leur organisation en salissant les juifs et en attaquant la Grande Bretagne, les États-Unis et la Société des Nations.

Au départ, sous le temps de Charles Taze Russel, fondateur du mouvement, les Juifs étaient considérés comme peuple de Dieu. Russel était prosioniste et refusait même d'essayer de convertir les Juifs qui d'après lui étaient le peuple divin. En 1910, il a présidé une audience juive et il a chanté la chanson sioniste : Hatikva, qui depuis est devenu l'hymne israélien.

Longtemps après Russel, Rutherford, suivit cette ligne. En 1925, il écrit le livre Comfort for the Jews et dans son livre Restauration en 1927 il se proclamait ami des juifs et écrivait que le retour des juifs en Israël était l'accomplissement d'une prophétie biblique.

En 1930, Rutherford écrit un livre nommé Life. Mais dans l'entre temps, Rutherford avait changé d'opinion sur les juifs. Life fut retiré de la circulation et le changement dramatique de la Watch Tower sur les juifs devint manifeste.

Tout d'un coup, les juifs n'avaient aucun rôle à jouer pour le Salut. Ceci apparaît dans le livre Vindication. Là, on lit entre autres :

Les Juifs ont été exclus de Palestine et « leurs maisons ont été laissées derrière » parce qu'ils ont rejeté le Christ Jésus, l'oint et aimé roi de Jéhovah. Jusqu'à ce jour, les juifs ne se sont pas repentis de cet acte injuste commis par leurs ancêtres. Beaucoup d'entre eux sont retournés en Palestine, mais ils ont été poussés d'y aller par des raisons égoïstes et sentimentales. Durant la longue période du temps de leur exclusion jusqu'au jour d'aujourd'hui les juifs n'ont pas « subi la honte des païens » ni pour Jéhovah, ni pour le Christ. Durant toute cette période, et particulièrement durant la grande guerre, les vrais compagnons du Christ Jésus, dévoués à Dieu et à son royaume ont porté la honte des païens et ont été haïs par toutes les nations pour le Christ et le nom de Jéhovah.

En contraste, durant la Grande Guerre, les juifs ont été reconnus par les nations païennes. En 1917, la déclaration Balfour, soutenue par les gouvernements païens de l'Organisation de Satan ont reconnu les Juifs et leur ont accordé de grandes faveurs. De cette manière, la septième puissance du monde (1) a commencé à régner.

Maintenant, le Big Business et les autres ailes de l'organisation de Satan ont placé les juifs du même côté que les gentils.

Pour cette raison, même le peuple de Dieu a dédaigné le fait que les affaires du Royaume de Dieu avec ce qu'il y sur terre sont beaucoup plus importantes que la réhabilitation de ce petit lambeau de terre situé sur la côte est de la Méditerranée. Les juifs ont reçu plus d'attention qu'ils ne méritent vraiment. C'est pour cette raison que cette prophétie doit s'accomplir pour le vrai peuple du Royaume de Dieu qui est maintenant sur terre.

Rutherford abolissait l'héritage juif.

Il pouvait y avoir plusieurs raisons, peut-être une peur de ne pas être le peuple de Dieu.

Mais l'explication la plus plausible est que, vers la fin des années 20, l'antisémitisme avait fini par montrer le bout de son nez aux États-Unis et au Canada. Ceci était flagrant sur le nombre de mouvements religieux et politiques qui virent le jour au Canada et aux États-Unis. Le Ku Klux-Klan existait dans les deux pays et était connu comme étant antinègres et anticatholique.

Mais il ne s'agit là que d'un mouvement parmi tant d'autres. L'antisémitisme était inclus chez certains catholiques et certains protestants, ainsi que certains des mouvements religieux de l'époque. Certains d'entre eux étaient même ouvertement profascistes.

En 1929, au beau milieu de la grande dépression, il est commencé à devenir clair que le mouvement antijuif nazi avait la possibilité de prendre le pouvoir en Allemagne. Ce qui se fit en janvier 1933.

Il apparaît donc clairement que Rutherford tout d'un coup a fortement essayé de dissocier le judaïsme des Témoins de Jéhovah en vitesse et de manière aussi définitive que possible. Pour cette raison le retrait de Life et l'apparition de Vindication.

Les saisies et la déclaration

Au début d'avril 1933, les nazis entrent dans le quartier général de la Watch Tower en Allemagne, à Magdeburg. Les quartiers furent saisis et l'activité religieuse de la Watch Tower temporairement stoppée.

Mais ceci seulement jusqu'au 28 avril 1933. Ce jour-là, les propriétés de la Watch Tower leur furent rendues. Hitler était à l'époque plus prudent et voulait éviter les problèmes avec les États-Unis… Et la Watch Tower était une firme américaine.

Mais personne ne pouvait dissimuler que les nazis n'aimaient pas beaucoup ni les Témoins de Jéhovah, ni leurs dirigeants. Et d'après les témoignages officiels, Rutherford et la communauté des Témoins de Jéhovah allemands décidèrent donc de prendre parti contre la dictature de Hitler. Ils écrivirent une déclaration.

Mais est-ce que cette déclaration était un parti pris contre Hitler, comme la Watch Tower nous le dit ?

Pas tout à fait…

Un ancien coordinateur, Konrad Franke explique que ce jour de juin 1933, lorsque lui et d'autres témoins arrivèrent à Berlin Sporthalle Wilmersdorf, ils furent choqués ! L'immeuble était couvert de drapeaux à croix gammées.

Puis ils chantèrent un hymne d'entrée. Et ils chantèrent un hymne qu'ils n'avaient pas chanté depuis plusieurs années. Le psaume numéro 64 de leur recueil, Zions herrliche Hoffnung. Ils n'avaient aucune objection aux paroles, mais l'air était l'air de Deutschland, Deutschland über Alles, l'hymne nationale allemand (vous pouvez voir ce témoignage en anglais ici).

La déclaration, elle, accompagnée d'une lettre au chancelier Hitler était une évidente tentative de plaire aux nazis et de répudier les juifs.

Non seulement ça, mais en plus, cette déclaration prenait le même point de vue qu'Hitler en disant entre autres :

« Non seulement nous ne sommes pas contre ces principes évoqués par le gouvernement allemand, mais nous suivons les mêmes principes nous-mêmes et nous soulignons que Dieu, Jéhovah, au travers du Christ Jésus exaucera la pleine réalisation de ces principes »

La lettre au chancelier était tout aussi compromettante.

Entre autres, Rutherford expliquait que la Watch Tower était “extrêmement amicale vis-à-vis de l'Allemagne”.

Pis encore, Rutherford prétendait que sept membres de la direction de la Watch Tower avaient reçu une peine de quatre-vingts ans de prison aux États-Unis pour avoir refusé d'utiliser deux de leurs publications pour publier de la propagande anti-allemande.

Mais comme beaucoup de Témoins de Jéhovah le découvrirent, les nazis ne furent pas spécialement impressionnés, ni par leur déclaration, ni par leur lettre à Hitler.

Beaucoup d'Allemands savaient parfaitement que la Watch Tower avait été projuive et prosioniste et les officiels nazis n'étaient pas stupides. Ils savaient parfaitement bien que la Watch Tower avait, pendant plusieurs années, eu un point de vue totalement opposé à celui d'Hitler.

Les nazis savaient également parfaitement que les Témoins de Jéhovah étaient très tolérants pour ce qui était des questions raciales, ils allaient à l'encontre des autorités du monde (de Satan) et ils étaient ouvertement antimilitaristes.

Le jour d'après que cette déclaration fut postée à 2,5 millions d'exemplaires et la lettre à Hitler reçue, les nazis commencèrent à persécuter les Témoins de Jéhovah.

Le siège de Magdeburg fut saisi pour la deuxième fois le 28 juin et le matériel d'une valeur d'entre deux et trois millions de Marks fut saisi et en partie détruit par les nazis.

Ce fut seulement à ce moment que la société prit la décision de s'opposer au nazisme, cette fois, sans compromis. Pour cette raison, dû à ce retournement de veste soudain, beaucoup de Témoins de Jéhovah ne savaient pas trop à quoi s'en tenir (voyez Yearbook 1974.)

Voici l'histoire telle qu'elle fut.

Les documents scannés en bas de page peuvent être téléchargés.

Mais voyons maintenant la (ou plutôt les) version de la Watch Tower et leur tentative d'explication et comparons-les aux faits et aux sources.

Allez-y pour lire comment la Watch Tower maquille la vérité, leurs arguments et nos contre arguments. L'histoire continue ici.

En bas de cette page, vous avez les scannings des documents. Remarquez que pour l'instant, ils ont été faits il y a longtemps à l'aide de mon fax (il me faut refaire un scan mais je l'oublie constamment) mais je les replace dès que j'y pense.

© 1998 – Cyril Malka

Notes
(1) L'empire anglo-américain est d'après la Watch Tower, la septième puissance de Satan. La dernière puissance à régner avant la fin du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page