Comment aider un proche aux prises avec la dépression

Comment aider un proche aux prises avec la dépression(07/03-2022) – Il est très difficile de voir quelqu’un qu’on aime lutter contre la dépression. Et très souvent, on se sent impuissant. Mais est-ce le cas? Peut on faire quelque chose pour l’aider?

En fait, oui. Pas besoin d’être psy pour pouvoir aider un proche qui souffre de dépression.

Mais avant tout, de quoi parle-t-on?

Qu’est-ce que la dépression?

La dépression est un trouble de l’humeur qui peut toucher n’importe qui, peu importe l’âge, la race, le statut socioéconomique ou le sexe. Les symptômes vont de légers à graves et ont un impact sur la façon dont on se sent, dont on pense et dont on se comporte.

Voici quelques faits simples sur la dépression, également connue sous le nom de trouble dépressif majeur.

En France, on estime que près d’une personne sur cinq a souffert ou souffrira d’une dépression au cours de sa vie.

La dépression est une maladie qui touche tous les âges, depuis l’enfance jusque très tard dans la vie. En 2010, 7,5 % des 15-85 ans auraient vécu un épisode dépressif, avec une prévalence deux fois plus importante chez les femmes que chez les hommes (Source : Institut national de prévention et d’éducation pour la santé). Cependant, la dépression ne concerne pas que les adultes. La prévalence des troubles dépressifs est estimée entre 2,1 à 3,4 % chez l’enfant et à 14 % chez l’adolescent.

Les chiffres et statistiques des troubles dépressifs dans le monde

L’OMS (Organisation mondiale pour la Santé) estime que les troubles dépressifs représentent le 1er facteur de morbidité et d’incapacité sur le plan mondial (communiqué de mars 2017). Ainsi, on compte plus de 300 millions de personnes dans le monde souffrant de dépression soit une augmentation de plus de 18 % de 2005 à 2015. La dépression n’est pas un trouble de santé à prendre à la légère. Elle peut conduire au suicide. Chaque année, près de 800 000 personnes meurent en se suicidant. Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-29 ans. (source)

La dépression majeure entraîne une déficience qui affecte votre capacité à fonctionner au quotidien. Des activités simples comme manger, dormir, travailler et se concentrer peuvent devenir presque impossibles. Cela peut conduire à des sentiments de culpabilité et d’inutilité et à des pensées ou tentatives suicidaires.

Chose positive, néanmoins: c’est traitable. La dépression est traitée avec une psychothérapie et/ou avec des médicaments. Le traitement est un processus et il peut prendre un certain temps.

Lorsqu’une personne qui vous est chère présente des symptômes de dépression, il peut être difficile de savoir quoi faire, quoi dire ou comment aider.

La chose la plus importante que nous puissions offrir, c’est nous-mêmes. C’est notre temps. En fait, ce dont la personne souffrant de symptômes de dépression a besoin plus que tout, c’est « que vous marchiez à ses côtés ».

Que faire?

Voici quelques suggestions sur la façon d’aider une personne souffrant de dépression.

Renseignez-vous.

Renseignez-vous sur les signes, les symptômes et les options de traitement de la dépression. Comprenez que cela peut avoir un impact sur les gens de différentes manières. Cela affecte les adultes différemment des adolescents et des enfants. Donc ça peut prendre du temps avant qu’on s’en aperçoive. On peut parfaitement (et même très facilement) être en dépression sans le savoir (voir mon article sur Quora sur ce sujet)

Donc renseignez-vous et soyez attentif aux sources que vous utilisez.

Soyez présent

Il est important de montrer que vous vous souciez de la personne en question en validant ses sentiments et en respectant ce qu’ils ressentent. Ce qui veut dire qu’il est important de l’écouter activement: Établissez un contact visuel, posez des questions ouvertes, écoutez pour comprendre et retenez-vous de porter des jugements ou de minimiser les choses.

Soyez un partenaire.

Il y a des moments où la dépression interfère avec les activités de la vie quotidienne, comme préparer un repas ou faire la lessive. Proposez de préparer le dîner ou de faire la lessive avec lui (pas pour lui). C’est un excellent moyen de l’encourager à être actif et à éviter l’isolement.

Travailler côte à côte à une tâche peut être l’occasion d’une discussion plus approfondie. Les gens divulguent généralement plus lorsqu’ils se livrent à un type d’activité. C’est plus décontracté.

Gardez le contact

L’isolement est un symptôme de la dépression. Vous remarquerez peut-être que votre ami ou un membre de votre famille passe de plus en plus de temps seul. Mais plus la personne est isolée, plus cette dépression risque de s’aggraver.

Il est important de faire en sorte que cette personne reste en contact avec le monde environnant autant que possible: Inciter à se joindre à vous pour sortir, même si c’est pour une courte période. Par exemple, invitez-la à aller dans son magasin préféré ou allez chercher un repas dans un fast-food. Souvenez-vous que vous ne les forcez pas à faire quelque chose qu’elle ne veut pas faire, vous marchez à ses.

Encouragez les activités saines

L’exercice, une alimentation saine et la méditation peuvent aider à soulager les symptômes de la dépression. Mais la personne que vous aimez pourrait ne pas avoir envie de faire de l’exercice ou de méditer. Le but est de les inviter à se joindre à vous dans l’une de ces activités. Vous pouvez apporter votre soutien en participant à des activités saines ensemble, comme faire une courte promenade ou suivre une médiation guidée sur YouTube.

Soutenez-les dans la recherche d’une aide professionnelle

Aussi frustrant que cela puisse être, vous ne pouvez pas forcer votre ami ou un membre de votre famille à obtenir de l’aide. Cependant, vous pouvez les encourager à demander de l’aide et à être là quand ils seront prêts. Une façon consiste à les aider à rechercher des options thérapeutiques ou à leur proposer de s’asseoir avec eux pendant qu’ils passent ces appels importants.

Vivre avec la dépression est difficile, et voir quelqu’un que vous aimez traverser une dépression est difficile. Les soutenir rend le voyage un peu plus facile pour vous deux. (Cyril Malka)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouvel atelier de développement personnel à venir

Retour en haut