MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(15/12-2019) – Beaucoup d'entre nous possèdent ce que j'appelle un “lutin” ou un “dictateur” en nous. Il habite dans notre cerveau et nous murmure des choses du genre: “Tu n'obtiendras jamais ce poste. Tu es trop bête ou pas suffisamment créatif pour le décrocher.” “Cette dispute était de ta faute.” “Tu ne seras jamais capable de finir ce projet. Tu n'arriveras jamais à ce but!” “Tu te prends pour qui? Si tu ne décroches pas une super-bonne note pour cet exercice, cela confirmera que tu es un fumiste. Tu es un fumiste, d'ailleurs. Beaucoup de gens ne s'en sont pas encore aperçus, mais c'est le cas. Tu ne peux rien faire de bien de toute façon. Tu ne mérites pas _____ ou ______”.Le problème est que vous partez du principe que ces dialogues internes quasi constants, que ces mots cruels sont vrais. Que c'est parole d'Évangile.

La plupart des gens ne savent pas comment ils en sont arrivés là, à se dire ces choses.

La plupart du temps, ces messages ont leur origine dans des messages donnés par des parents ou des autorités quelconques lorsque vous étiez plus jeune. Leur voix est devenue votre voix et devient la façon dont on se voit soi-même. Et il peut être difficile de se développer en dehors de ce chemin.

Certains messages de la société peuvent également influencer votre lutin. Si vous avez reçu des messages extérieurs par rapport à votre race, votre religion, votre orientation sexuelle ou votre taille, par exemple, ceux-ci peuvent facilement renforcer et confirmer le point de vue négatif de votre critique intérieur.

Au cœur de ce critique, on retrouve généralement le sentiment de ne pas être assez bien, et le critique intérieur va scanner constamment l'environnement afin de trouver ce qui renforce ce sentiment.

Mais même si ce critique, ce lutin, est cruel et persistent, vous pouvez réduire de beaucoup son influence et son discours en utilisant certaines des méthodes ci-dessous.

Comprenez-le

Le changement commence lorsque vous comprenez ce qui déclenche ce discours négatif. Vous pouvez commencer par prendre un papier et un crayon et écrire:

– Quand et où est-ce que votre lutin est activé
– Les émotions que vous ressentez
– Les pensées qui vous viennent à l'esprit
– Les preuves qui soutiennent ou contredisent ce qu'il vous dit

Surtout sur le dernier point, soyez très logique dans votre analyse. Demandez-vous vraiment si ce qu'il vous dit est vrai. Par exemple: Est-ce vrai que personne ne s'intéresse à moi? Est-ce vrai? Pouvez-vous le prouver? Vraiment?

En utilisant cette technique, vous vous rendrez compte qu'il y a beaucoup de trous dans ce que vous avez cru vrai toutes ces années.

Utilisez le présent

Vous remarquerez que votre lutin utilise souvent le conditionnel passé: J'aurais dû, j'aurais pu, etc., ainsi que des expressions extrêmes telles que : toujours, jamais, rien, impossible, ne pas pouvoir…

Changez ce langage. Laissez tomber les expressions extrêmes et utilisez le présent: Je ressens ceci, je pense cela, j'espère ceci, je crains cela…

Soyez empathique

Même si cela ne se ressent pas de cette façon la plupart du temps votre lutin essaye de vous protéger. Il essaye de vous protéger de façon à ce que vous ne soyez pas sujet à un rejet, à un échec. En fait, il part d'une bonne intention. Le lutin voudrait que vous réussissiez.

Mais sa façon de faire est la mauvaise façon, car son origine est la peur.

Partez donc du principe que le lutin veut vous aider. Lorsque le lutin commence son cirque, faites de votre mieux pour comprendre le message qu'il essaye de vous faire passer: “Oh! Cette promotion/cette personne est sûrement très importante pour moi vu que je me parle si durement et que j'ai si peur de la perdre. Que puis-je faire pour ça marche aussi bien que possible?”

Reconnaissez le positif

Notez dans un journal les retours positifs qui vous ont été donnés ou les petits moments de succès ou de bonnes choses qui vous sont arrivés. Voyez certains de vos bons côtés comme le fait d'être un ami sur qui on peut compter, une personne qui écrit bien ou quelqu'un de consciencieux ou qui travaille dur. Bien sûr, on peut toujours s'améliorer, c'est le cas pour tout le monde, que je sache. Nous évoluons tous constamment, encore heureux!

Il est important d'introduire des choses positives dans le discours du lutin afin qu'il devienne plus rationnel, et qu'il vous aide plus et qu'il ait une vue plus réaliste. (Cyril Malka)

© 2019 – Malka

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Scroll to Top