MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

Le médicament contre le syndrome des jambes sans repos ? La masturbation !

(01/03-2016) – Environ 10 % de la population française souffre de ce syndrome : il va de spasmes aux sensations de brûlure et peuvent empêcher le sujet de dormir.

Même si on peut en souffrir le long de la journée, les symptômes sont plus fort lors du repos, le soir, ou pendant la nuit.

Mais ne perdez pas l'espoir ! Des chercheurs ont peut-être trouvé une solution au problème. Une solution assez simple et bon marché : Il paraîtrait que les orgasmes seraient une bonne solution au problème.

Explication : personne ne connaît encore ce qui cause ce syndrome. Il s'agit d'un problème neurologique à la base, qui développe des impressions de chatouillement, d'irritation, de douleur pouvant aller jusqu'à des spasmes incontrôlables dans les jambes.

Dans près d'un quart des cas, on a remarqué que le syndrome est plus fréquent chez les sujets qui présentent une anémie par carence en fer.

Dans d'autres cas (dans 75 % des cas), la carence en fer n'est pas le problème et les suppléments alimentaires ne fonctionnent pas ou peu.

De plus en plus de résultats laissent penser que ce dysfonctionnement neurologique pourrait avoir pour origine un manque de dopamine dans le cerveau. La dopamine est un neurotransmetteur qui est nécessaire pour produire une activité musculaire souple et courante.

L'industrie pharmaceutique a développé des médicaments qui envoient de la dopamine dans le système. Les muscles se relaxent alors et le syndrome est alors sous contrôle.

C'est ce qui nous mène à Luis Marin et à son équipe de l'université de São Paulo, au Brésil en 2011.

Ces chercheurs se sont tout simplement dit la suite d'idées suivante : la masturbation mène à l'orgasme – l'orgasme libère de la dopamine – la dopamine calme le syndrome des jambes sans repos. Donc, conclusion logique : la masturbation doit pouvoir calmer ce syndrome.

Et c'est exactement ce qui est arrivé lorsque l'essai a été fait sur différents patients.

D'après une étude antérieure, la dose de dopamine libérée lors d'un orgasme aurait le même effet sur notre cerveau qu'une dose d'héroïne. La dopamine naturelle agirait sur notre cerveau comme les drogues les plus fortes. Marin voit dans la masturbation un traitement naturel très efficace et plus sain que les médicaments utilisés et il le conseille fortement aux patients qui souffrent du syndrome des jambes sans repos.

Si vous souffrez de ce syndrome, ça ne coûte rien d'essayer. (Cyril Malka)

© Malka – 2011 – 2016 – Article du 02/05-2011, remanié et mis à jour le 29/02-2016.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

Inscrivez-vous ici pour être averti par mail lorsqu'il y a une nouveauté en ligne.

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Ceci est un site sécurisé