MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(28/04-2014) – La France a toujours été bien placée dans le domaine de l'hypnose. Elle a été créée par un français : Jean Martin Charcot.

Beaucoup se demandent ce qu'est l'hypnose.

On la connaît surtout comme une méthode utilisée par les prestidigitateurs, comme un numéro, où on peut faire marcher les gens comme des poules, avoir chaud et se déshabiller ainsi que beaucoup d'autres choses.

Tout le monde connaît aussi la rumeur de telle ou telle personne qui, en état d'hypnose était totalement subjuguée par son hypnotiseur qui pouvait alors lui faire faire des choses incroyables à son insu…

Alors l'hypnose, c'est quoi exactement ?

Qu’est-ce que l’hypnose?
L’hypnose est tout simplement un état de conscience. De plus, c’est un état de conscience que vous connaissez déjà, car vous avez été en transe hypnotique  maintes fois. Lorsque vous êtes absorbé par la conduite de votre voiture, par exemple. Certains se retrouvent même à la maison sans se souvenir comment ils y sont arrivés. Ou bien lorsque vous êtes absorbé par la lecture d’un bon roman, ou si vous êtes absorbé par un film… Tout cela est une transe hypnotique.

L’hypnose est un état tout à fait naturel dans lequel votre faculté critique est mise en veilleuse (pas disparue !) et votre pensée sélective prend le dessus. C’est-à-dire que vous pouvez focaliser votre attention sur une chose spécifique.

Un peu comme lorsque vous lisez un bon roman : Votre faculté critique est mise en veilleuse, et vous focalisez sur ce qui se passe dans votre roman et même de petits bruits (ou de gros bruits, si vous êtes vraiment dedans) ne vous dérangeront pas. Mais si l’écrivain commet une trop grosse bourde, vous réagirez,

Lors d’une hypnothérapie, on met le sujet dans cet état de transe, qui est agréable et relaxant. L’esprit critique étant atténué on peut plus facilement remonter dans le temps, retrouver certains souvenirs qui ont peut-être été la cause de certains problèmes et les retravailler afin qu’ils arrêtent de hanter l’esprit du sujet.

Le sujet est également plus sensible à la suggestion, ce qui aide beaucoup lorsqu’on veut s’arrêter de fumer ou ne plus avoir certaines phobies, etc. On peut plus facilement trouver des méthodes qui soutiennent la personne voulant s’arrêter de fumer, qui désactive ou qui change la vue sur certaines choses, ce qui permet de travailler et de faire disparaître les phobies, les peurs, le stress…

La suggestion, comme je viens de la citer, peut être l’aspect le moins important de l’hypnose thérapeutique.

L’aspect le plus important de l’hypnose est la façon dont la transe aide à mettre en évidence et à rectifier la cause et les connexions qui se cachent derrière un dysfonctionnement.

Que se passe-t-il lorsqu’on est sous hypnose  ?
Bonne question ! C’est un phénomène toujours mal connu et les spécialistes ne sont pas vraiment d’accord. Il n’y a pas d’explication à ce phénomène. L’explication la plus utilisée est celle que le cerveau à besoin de motivation et d’impression. Lorsqu’on l’en empêche, en se relaxant au maximum, on oblige le cerveau à produire lui-même ces informations et ces sensations.

Il ira donc plus facilement dans l’inconscient, qui est cet énorme réservoir d’idées afin de composer ces images. Comme le sens critique est atténué, certaines choses qu’on croyait avoir oubliées remontent plus facilement à la surface et on est plus réceptif à la suggestion.

À quoi peut-on utiliser l’hypnose ?
L’hypnose peut être utilisée afin de soulager beaucoup de maux ainsi que pour renforcer une foule de comportements positifs. Il serait trop difficile de faire une liste exhaustive de tout ce qui peut être amélioré ou soulagé par l’hypnose, mais nous pouvons citer : Le stress, les maux de têts dus à la tension, l’obésité, le tabagisme, les peurs et les phobies, les allergies, l’énurésie, la fatigue, la dépression, les troubles de la digestion, les contractions de la mâchoire, les anxiétés, les difficultés d’élocution, la timidité, les dysfonctions sexuelles, la douleur chronique, le relâchement des comportements émotionnels négatifs, la confiance en soi, l’humeur et les attitudes et beaucoup, beaucoup plus…

Qui peut être hypnotisé ?
N’importe quelle personne normale qui est prête à suivre les indications de l’hypnotiseur et qui se trouve entre les mains d’un hypnotiseur compétent peut être hypnotisée.

Cela veut dire que si le sujet ne désire pas suivre les indications de l’hypnotiseur, celui-ci ne pourra pas être hypnotisé. Il est impossible d’obliger un sujet à faire ou à dire quelque chose allant à l’encontre de ses valeurs morales.

L’hypnose n’est pas un état second dans lequel le sujet est à la merci de l’hypnotiseur. Si on ne veut pas répondre à une question, on n’y répond pas ou on ment. Il est parfaitement possible de raconter des mensonges sous hypnose. L’hypnose n’est pas un sérum de vérité.

Qui ne peut pas être hypnotisé ?
Les personnes souffrant de psychoses, ayant un QI trop bas (moins de 70) ou les personnes ne voulant pas être hypnotisées ne pourront pas être hypnotisées. On peut être hypnotisé à son insu, mais pas contre son gré.

Comment se passe une séance ?
Ça se passe très bien !

Le temps de la séance peut varier. Si c’est une séance préliminaire ou de travail, cela prend environ 45 minutes à une heure. Le sujet discute du problème avec l’hypnotiseur. Généralement, lors de la première séance, on teste l’aptitude au sujet à être hypnotisé, on fait de la relaxation et on cerne le problème, ce qui va se passer, comment cela va se passer, etc.

Les autres séances peuvent être plus courtes, car on peut aller plus facilement au cœur du problème et en parler ou le traiter directement.

Les séances de soutien sont généralement courtes. C’est par exemple, lorsque le sujet désire arrêter de fumer et à besoin d’une séance de soutien afin de ne pas retomber.

Le temps, le prix ?
Tout dépend de la durée de la séance. La séance durera de 30 à 60 minutes et coûtera généralement entre 40 et 70 euros.

Et à distance ?
Oui, c’est parfaitement possible. L’hypnose se transmet par les sons (et non par le regard comme on pourrait le croire) et les sons hypnotiques peuvent parfaitement être retransmis au travers d’un cédérom ou d’un fichier son. J’utilise l’hypnose aussi dans mes traitements à distance (voir ici pour plus d’informations sur la thérapie à distance). (Cyril Malka)

© 2002 – 2014 – Cyril Malka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page