MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(02/09-2008) – Les enfants nés de pères âgés risquent de développer des troubles bipolaires (maniaco-dépressif) annonce une des plus grandes études menées à ce jour sur la relation entre les maladies mentales et l'âge avancé des pères.

Déjà des études avaient indiqué une connexion entre la schizophrénie, l'autisme et un père âgé et une étude danoise effectuée en 2007 y a ajouté les troubles bipolaires.

Cette nouvelle étude menée par les chercheurs de l'institut Karolinska en Suède confirme ces résultats.

La théorie principale est que le sperme d'hommes âgés peut être soumis à des mutations.

Les chercheurs ont analysé les données du registre national portant sur plus de 80 000 personnes et inclus 13 428 personnes nées entre 1932 et 1991 souffrant de troubles bipolaires.

Les risques commencent à augmenter lorsque le père passe les 40 ans, mais sont très prononcés pour les pères âgés de 55 ans et plus.

Les enfants nés de père se trouvant dans cette tranche d'âge ont 37 % plus de risque de devenir bipolaires avant l'âge de 20 ans. Mais ceci ne devrait pas dissuader les hommes âgés de devenir papa annonce l'auteur de l'étude.

L'âge de la mère n'a apparemment aucune importance dans ce cas.

L'étude qui est sortie hier est dans le numéro de Archives of General Psychiatry de septembre 2008.(Cyril Malka)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page