MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(03/05-2006) – Des scientifiques en psychiatrie de l'Institut de Recherches Médicales Feinstein à Glen Oaks (New-York – Etats-Unis) annoncent avoir trouvé un gène qui apparemment a une influence sur l'intelligence.

C'est en travaillant au Centre de Génétique de Boston que l'équipe de recherche Feinstein a été porté à examiner la carte génétique de personnes souffrantes de schizophrénie (une maladie neuropsychiatrique caractérisée par des déficits cognitifs) et l'a comparée à la carte génétique de volontaires ne souffrant pas de cette maladie.

Ils ont découvert que le gène dysbindin-1 qui est relié à la schizophrénie, peut également être lié à l'habileté cognitive.

« – Une multitude de preuve tangibles suggèrent que les habiletés cognitives, en particulier l'intelligence, soient très influencées par des facteurs génétiques » a annoncé l'auteur principal de l'étude, Katherine Burdick. Elle note que depuis un certain temps, plusieurs données évoquent que la dysbindin influence les cognitions.

« Nous avons observé une multitude de variations dans le gène dysbindin et nous avons trouvé que celui-ci est associé de façon signifiante avec un manque d'habileté cognitive chez le porteur du risque lorsqu'on le compare avec des non porteurs », a-t-elle ajouté.

L'étude paraîtra dans l'édition du 15 mai 2006 du magazine Human Molecular Genetics. ( Cyril Malka )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page