MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(26/01-2005) – D'après un professeur en psychologie de l'université de Cardiff (Pays de Galles), Cliff Arnalls, le 24 janvier était le jour constituant le pic de la déprime pour l'année 2005, tout au moins, en Grande Bretagne.

Non seulement le professeur a confirmé le sentiment populaire selon lequel janvier est un mois moralement difficile, mais il a, après de savants calculs désigné le 24 janvier comme le pire des jours. Non seulement la météo était detestable, mais les gens sont endéttés et se sont encore plus endéttés avec les soldes de janvier, les bonnes résolutions de la nouvelle année se sont évaporées, rien ne nous motive et “l'esprit de Noël” a maintenant disparu. D'après Arnalls, les bonnes résolutions ne tiennent qu'une semaine et sont suivies par un retour aux vielles habitudes.

De plus, le 24 janvier était également un lundi, qui marque le début d'une semaine de travail.

Rien de bien réjouissant donc. Mais si on regarde ceci d'un œil positif, cela veut donc dire que le 24 janvier étant passé, tout ne peut que s'améliorer. (Cyril Malka)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page