MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(octobre 1996) – Les enfants des Témoins de Jéhovah ont beaucoup de problèmes d'apprentissage à l'école. À quoi sont-ils dû, et il y a-t-il quelque chose à y faire ?

Il y a trois facteurs à ça :

– Le modèle familial, la vue sur la famille, des Témoins de Jéhovah types
– Le rythme de vie des Témoins de Jéhovah types
– Les processus d'apprentissage des Témoins de Jéhovah types.

Déjà maintenant, le lecteur s'arrêtera à l'expression “Témoins de Jéhovah types”. Ces types, ils sont typiques jusqu'où ?

C'est si typique, que si on prend un Témoin de Jéhovah au Danemark, un Témoin de Jéhovah au Japon et un Témoin de Jéhovah en Argentine (et le 1 janvier 1995, il y avait 12.288.917 Témoins de Jéhovah au monde, il y a donc de quoi faire), et si on leur pose une question, elle sera répondue de la même manière.

Et lorsque je dis ‘même manière', je veux dire ‘même manière': les citations bibliques, le ton de la voix, le choix des mots seront les mêmes. De même, l'habillement, la manière de réagir, l'éducation, la manière d'élever les enfants, ce dont on parle lors des réunions, les livres que l'on étudie sont exactement les mêmes, bien entendu à part quelques (très peu) différences culturelles qui appartiennent à chaque pays.

Les Témoins de Jéhovah sont tout simplement une société dans la société. Un peuple à part. Un peuple avec ses propres normes, son propre style de vie…

Mais nous ne remarquons pas tout ça, car les témoins sont, dans leur vie de tous les jours, des gens calmes, silencieux et apparemment des citoyens modèles qui sont assez adaptés à notre société. Nous ne voyons le problème que lorsque quelque chose va mal (si un membre est exclu, par exemple.)

La famille de Témoins de Jéhovah typique est composée du père, de la mère et des enfants. Les mères célibataires sont prétendu être à niveau égal, mais ceci n'est pas correct. Les mères célibataires sont tolérées. Mon expérience en thérapie est que les mères célibataires se sont senties comme étant un fardeau pour la société. Les mères célibataires sont un problème à part qui sera peut-être traité dans un article ultérieur.

L'homme est le chef de la famille. Il est seulement surpassé de Jésus et de Dieu.

Dans une société de Témoins de Jéhovah, l'homme est également le seul à pouvoir faire ‘carrière' à l'intérieur de la communauté : Membre, assistant ministériel, ancien, surveillant itinérant…

Ces titres apportent un statut dans une famille. Ils sont les signes physiques de la compétence et de l'importance du membre dans la secte, et surpassent de beaucoup une position élevée dans la société extérieure. Il faut par contre remarquer, que bizarrement, les gens ayant une position élevée dans la société ont également une position élevée dans la secte.

Comme chef de la famille, l'homme en est naturellement la personne en ayant la charge :

” Le mari a la responsabilité de pourvoir aux besoins de sa famille. Nous lisons en effet en 1 Timothée 5:8 : “oui, si quelqu'un ne prend pas soin des siens et, en particulier des membres de sa maison, il a renié la foi et il est pire qu'un homme sans foi ” (1)

Nous devons admettre, que c'est quelque chose d'assez important qu'on demande du père. Nous ne pouvons pas dire ici, si cette pression constante sur le rôle du chef de famille ne stresse pas le père.

Le père est également l'enseignant. C'est lui qui doit donner la croyance en héritage. Remarquez que c'est tout aussi souvent le travail de la mère, mais que c'est toujours la responsabilité du père. Et comment ceci se passe-t-il?

Dans la Salle du Royaume, les Témoins de Jéhovah vont aux réunions trois fois par semaine. Généralement le mardi, le jeudi et le dimanche. Cinq heures en tout. En plus de ça, comptez les heures passées à se préparer.

Tous les quinze jours, ils reçoivent les journaux Réveillez-Vous ! Et La Tour de Garde. Réveillez-Vous ! Est plutôt un petit journal d'actualité, plus général et a, entre autres, la rubrique “Les jeunes s'interrogent” ( Pourquoi dois-je obéir à mes parents (22 décembre 1994); Devrais-je suivre la mode? (8 décembre 1994)…)

Le rôle central de Réveillez-vous ! est d'informer les membres sur des sujets actuels, et en même temps d'empêcher les membres de trouver des informations ailleurs.

Le jeudi, on a ‘l'étude de livre'. Un des livres de la Watch Tower est lu et étudié, chapitre par chapitre. C'est bien entendu la Watch Tower qui donne les règles et décide quel livre doit être étudié à quel moment.

Si le livre à étudier est, par exemple ‘Le livre du Paradis', eh ! bien, ça sera le livre étudié par tous les Témoins de Jéhovah dans le monde entier. Si un Témoin de Jéhovah est en vacance au Zimbabwe, il pourra entrer dans n'importe quelle Salle du Royaume et continuer son étude là.

Le fascicule La Tour de Garde suit généralement le livre étudié dans la période. Il parlera généralement de sujets apparentés au livre en étude. De même, ça sera le but des sujets sur lesquels on se concentrera dans la proclamation (le porte-à-porte) et qu'on liera à des versets bibliques qui seront utilisés constamment jusqu'à ce que chaque Témoin de Jéhovah les connaisse par cœur.

En même temps, il y a le fascicule Réveillez-vous ! qui traite de sujets actuels. Ça sera des sujets différents, qui dépendent un peu de ce qui se passe dans le monde extérieur (mais bien entendu vu avec des lunettes Watch Tower) et toujours en relation avec La Tour de Garde, le livre étudié en ce moment et les réunions.

De cette manière, la réalité est attachée à la vue biblique de la Watch Tower. Nous pourrions dire que la Watch Tower crée une réalité parallèle. Une réalité dans laquelle les mots sont les mêmes que les nôtres, mais où les associations attachées à ces mots sont totalement différentes.

Par exemple, le mot “monde”. Pour nous, le monde est ce qui nous entoure. Lorsque nous disons que le monde d'aujourd'hui est bien différent de celui d'hier, nous voulons dire que le monde a bien changé, en meilleur comme en pire.

Pour un Témoin de Jéhovah, le monde est cette partie de l'humanité, qui est dirigée par Satan et qui est jugée à la perdition et à la destruction ainsi que le monde aux alentours. De cette manière, un Témoin de Jéhovah aura plusieurs associations.

L'association commune, comme la nôtre, mais surtout, l'association sectaire, la leur.

Bien sûr le plus important pour eux est que ce monde, dirigé par Satan va être exterminé et que tous ceux qui sont ‘du monde' disparaîtront avec lui. Pourquoi alors lier des relations à des gens qui de toute façon vont bientôt mourir ? Ceci est une conclusion logique pour un Témoin de Jéhovah.

Le plus important dans ce cas est que les Témoins de Jéhovah comprennent tout de cette manière ! La compréhension des mots, des notions et l'érudition ! Tout ceci passe au travers d'un filtre. Ce filtre est composé d'une de la compréhension à double sens, comme décrit ci-dessus, et d'autre part de la manière dont les enfants apprennent à comprendre.

Comme je viens de le décrire, les livres de la Watch Tower sont étudiés, tout comme la plupart des articles de la Watch Tower.

Les études se passent ainsi : la famille se prépare en avance, généralement sous la direction du père, car il est le chef de famille et responsable de l'apprentissage de la famille. Ils savent en avance quel livre, ils doivent étudier.

Prenons un exemple : La famille doit étudier le livre ” Comment obtenir une vie de famille heureuse ” (1979.) Ils sont arrivés à la page 109. Le chapitre est partagé en paragraphes, tout comme tout autre livre.

Mais chaque paragraphe a un numéro qui renvoie à une question en bas de page. La réponse à cette question est à trouver dans le paragraphe, et nulle part ailleurs :

26 Un autre problème peut se poser à la naissance d'un deuxième enfant. La mère sera inévitablement très absorbée par le nouveau-né. Pour que l'aîné ne se sente pas négligé et ne devienne jaloux, le père veillera à s'occuper davantage de lui.

Question 26: Quand naît un nouvel enfant à qui sa mère doit consacrer beaucoup de temps, que peut-on faire pour éviter que l'aîné soit jaloux ? ” (2)

L'idée générale est donc, qu'il faut, à la maison souligner le passage qui va de “pour que le grand frère…” jusqu'à “elle” qui est donc la bonne réponse à la question 26.

À l'étude de livre, les paragraphes sont lus les uns après les autres, après quoi le conducteur à l'étude de livre va poser les questions qui correspondent aux paragraphes. Les participants, qui souhaitent répondre lèvent la main et lisent la réponse, qu'ils ont soulignée dans le livre. Les Témoins ayant une longue expérience peuvent se permettre un commentaire personnel, mais sans s'écarter du sujet et sans mettre en doute la parole de la Watch Tower.

Il n'y a qu'une bonne réponse, tout comme il n'y a qu'une vérité. Trouver de la documentation sans maître est déconseillé ! Plus on est adapté dans le système, plus on apprend par cœur, plus on est zélé à proclamer, plus on monte dans la hiérarchie et plus haut est le statut de l'individu dans la secte. Ceci bien que chaque Témoin prétende que tous sont égaux chez eux.

Il sera toujours plus important à un enfant de Témoins de Jéhovah d'avoir étudié sa Tour de Garde plutôt que d'avoir fait ses devoirs. Le savoir général peut s'apprendre à la Watch Tower de toute manière. De plus, tout savoir qui n'est pas encore inscrit dans La Tour de Garde peut être dangereux pour un Témoin de Jéhovah. Ils ne sont pas toujours sûrs de ce savoir. Est-il correct ou est-il inspiré des démons ?

Nous pouvons presque comparer avec la manière dont la pomme de terre est arrivée dans le monde occidental. Lorsque la pomme de terre arriva en Europe, nous ne savions pas ce que c'était, si elle était mangeable ou si elle pouvait être dangereuse.

Les prêtres étudièrent la Bible. La pomme de terre n'y était pas mentionnée. Donc elle devait venir du mal et fût interdite. C'est comme ça que ça se passe avec le savoir nouveau et une famille de Témoins de Jéhovah !

Si l'information n'est pas à lire dans une des publications de la Watch Tower il faut ou l'ignorer ou la traiter avec précaution. Les enfants sont imprégnés de toute cette société de la maison.

Non seulement dans la manière d'apprendre, mais d'où apprendre ceci ? Il nous faut nous souvenir qu'un Témoin de Jéhovah ne fréquente pour ainsi dire que d'autres Témoins de Jéhovah, et il est logique que les enfants se sentent normaux à l'abri dans la secte, et peu sûrs et anormaux dans ” le monde ” ; ceci confirme leur idée que le ” monde ” est un mauvais endroit pour un vrai chrétien (=Témoin de Jéhovah).

Ça ne surprend pas grand monde de savoir que beaucoup d'enfants de Témoins de Jéhovah haïssent l'école, et partent chaque jour avec mal au ventre et sont nerveux en avance en pensant aux harassements et aux dangers qu'ils risquent chaque jour.

À un âge où les enfants reçoivent un enseignement systématique, les enfants des Témoins de Jéhovah en reçoivent deux. Un de l'école (le monde) et un de la maison (Dieu.)

La règle générale est que plus la fonction des gens est spécialisée dans la société, moins nette est la clarté et le but de l'enseignement. La réalité crue de la société est que tout devient plus spécialisé, plus compliqué. Chaque enseignant sait que l'école devient un monde à part…

Maintenant, nous avons suffisamment d'éléments pour comprendre : pourquoi est-ce qu'un enfant de Témoins de Jéhovah devrait se fatiguer à s'adapter à un monde qui, en plus de ne pas correspondre à ce que l'enfant apprend, est la porte vers un monde condamné à mort ?

Comment est-ce qu'un enfant de Témoins de Jéhovah peut-il apprendre à être indépendant lorsqu'il ne le voit jamais chez lui, au contraire, il voit que ses parents lisent et apprennent d'une toute autre façon ?

Pourquoi est-ce qu'un enfant de Témoins de Jéhovah devrait se fatiguer à apprendre un savoir mort ? Notre monde, condamné à mort par une puissance plus forte que nous, est bâti sur un savoir inutilisable. Ceci correspond à ce que nous autres soyons obligés d'aller à l'école pour apprendre l'ancien grec !

Tout le savoir sur lequel les parents, la congrégation, le monde dans lequel l'enfant évolue viennent de la Watch Tower. C'est là qu'il faut se concentrer. C'est de cette manière qu'il faut procéder pour apprendre. Notre manière d'apprendre est totalement déraisonnable.

Très bien… Maintenant que nous savons ceci… Que pouvons-nous y faire ?

Tout comme les raisons, les solutions sont multiples. D'abord, il ne faut pas, bien que nous parlions de Témoins de Jéhovah, négliger les problèmes psychologiques et sociaux.

On peut essayer, en tant qu'enseignant, essayer de soutenir l'enfant, sans lui faire peur. Essayer de ne pas contredire la Watch Tower. Cette bataille est perdue d'avance.

Soutenez l'enfant autant que possible, de manière à ce qu'il ne se sente pas évincé.

On peut aller loin avec de la patience et de l'attention. Mais n'ayez pas peur d'aller trouver un professionnel, si nécessaire.

Dans certains cas, le soutien psychologique et le traitement peuvent devenirs actuels. Même si le problème paraît simple, peu compliqué, il peut être enraciné beaucoup plus loin qu'on ne le croie.

Nous ne sommes pas obligés d'empaqueter les enfants des Témoins de Jéhovah dans de la ouate, mais la confiance à une personne du ” monde extérieur ” peut être un soutien sans prix pour l'adolescent qui se tient peut-être aux portes d'une décision capitale pour son futur à l'intérieur ou à l'extérieur de la société Témoin de Jéhovah.

©1995 – Cyril Malka. Publié dans “Magasinet, Skolen” (L'école) (Danemark), octobre 1996.

Notes:
(1) “Comment obtenir une vie de famille heureuse” (1979 – en anglais 1978; page 45).
(2) “Comment obtenir une vie de famille heureuse” (1979 – en anglais 1978; page 109).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page