MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

Chefs narcissiques: même les enfants tombent sous le charme

(08/02-2021) – Nous vivons à une époque où le narcissisme est au centre de nos préoccupations. D’un côté, il fait bon être narcissique (en tous cas jusqu’à un certain niveau) afin de savoir se mettre en valeur et décrocher les bons postes et de l’autre, c’est devenu un problème majeur dans beaucoup de relations de couples.

C’est une règle générale surtout dans les pays occidentaux (bien moins dans les anciens pays de l’Est, comme j’en ai parlé dans cette nouvelle) que nous assistons à la montée et à la chute de leaders et de chefs narcissiques.

Par « narcissique », il faut comprendre (en gros), des gens qui ont une vision grandiose d’eux-mêmes, qui croient que les lois et les règlements ne s’appliquent pas à eux et qui ont soif du respect et surtout de l’admiration de leurs « suiveurs » ou partisans.

Pour en savoir plus sur le trouble de la personnalité narcissique, vous pouvez voir l’enregistrement du webinaire que j’ai tenu sur le sujet qui est sur YouTube (ci-dessous).

Il s’agit d’un trait de personnalité qui se caractérise par un sens exagéré de l’importance de soi et du droit. À l’âge adulte, les narcissiques émergent souvent en tant que chefs de groupe. Les narcissiques captivent les autres avec leur charme séduisant, leur vision audacieuse et leur confiance en soi inébranlable.

On sait que le narcissisme commence à être visible relativement tôt dans l’enfance (entre 6 et 8 ans). Bien entendu, tous les enfants ont un niveau de narcissisme, mais les enfants narcissiques sont plus susceptibles de faire des déclarations telles que « je suis une personne très spéciale », « des enfants comme moi méritent quelque chose de plus » et « je suis un excellent exemple à suivre pour les autres enfants ».

Étant donné que les enfants passent la plupart de leur temps libre à l’école et en groupe, les chercheurs (entre autre Eddie Brummelman de l’université d’Utrecht, en Hollande) se sont demandé si les enfants narcissiques seraient considérés comme des chefs par leurs pairs. Ils peuvent être les maîtres du terrain de jeu.

Ils ont donc recruté un échantillon de 332 enfants âgés de 7 à 14 ans, ont évalué leur niveau de narcissisme puis demandé aux enfants d’écrire les noms de camarades de classe qu’ils considéraient comme un «vrai chef».

Les enfants narcissiques étaient souvent considérés par leurs camarades de classe comme de véritables chefs. L’association entre le narcissisme et le statut de chef était si cohérente qu’elle a émergé dans 96% de toutes les salles de classe étudiées.

Donc oui, les enfants narcissiques émergent souvent en tant que leaders dans leurs classes. Mais que valent-ils réellement en tant que chefs?

Pour répondre à cette question, les chercheurs ont invité les enfants à effectuer une tâche collaborative. Ils ont formé un comité de trois personnes pour sélectionner le meilleur policier parmi plusieurs candidats. Ils ont reçu des descriptions détaillées de chaque candidat, avec différents attributs. La tâche était conçue pour que les enfants ne puissent identifier le meilleur candidat que lorsqu’ils partageaient des informations sur les candidats avec les membres de leur groupe. La collaboration était la clef.

Ils ont assigné au hasard un enfant pour être le chef. Cet enfant était assis à la tête de la table et était chargé de guider la discussion de groupe et de prendre la décision finale.

Malgré une perception positive de leurs propres compétences en leadership, les enfants narcissiques n’excellent pas en tant que leaders. Par rapport aux autres leaders, ils n’ont pas fait preuve d’un meilleur leadership et ils n’ont pas guidé leurs groupes vers de meilleures performances. Ils étaient parfaitement moyens.

Si les enfants narcissiques n’excellent pas réellement en tant que chefs, pourquoi leurs camarades de classe les considèrent-ils encore comme de véritables leaders?

Apparemment, les enfants, comme les adultes, peuvent prendre pour argent comptant le grand discours des individus narcissiques.

De toute évidence, les gens, tout comme les enfants, sont souvent incapables de voir à travers la façade narcissique, et ils confondent beaux discours avec compétence.

Est-ce que, si on se laisse éblouir par un copain ou une copine narcissique, nous apprenons à mettre sur un pied d’égalité « narcissisme » et « leadership »? Nul ne le sait pour l’instant. À voir. (Cyril Malka)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page