MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(10/10-2018) – Quand on y réfléchit bien, lorsqu'on entre dans une relation dysfonctionnelle (avec un sociopathe, narcissique ou autre), en fait, on se rend très vite compte qu'il y a quelque chose qui ne colle pas.

Avec le recul, on se dit qu'on se doutait bien qu'il y avait un ou plusieurs voyants rouges qui s'illuminaient dans notre cerveau, mais nous n'avons pas écouté notre intuition.

Alors pourquoi n'avez-vous pas tout arrêté à ce moment-là? Pourquoi êtes-vous resté? Combien de maux et de douleurs est-ce que cette relation vous a coûté?

La réponse aux questions ci-dessus n'est en fait pas aussi complexe que ça et ne demande qu'un peu d'introspection.

La réponse repose généralement sur la méfiance et sur la peur.

Je parle là de vous méfier de vous (ou de vos impressions) et de la peur d'être seul, sans amour, pour toujours.

Quelque part dans votre esprit, vous avez pris la décision d'ignorer ce voyant rouge parce que vous ne faisiez pas confiance en ce que votre cerveau vous disait.

Votre cerveau reptilien, qui existe pour vous protéger, vous criait: “fuis! Cours!”, mais vous vous disiez qu'il ne savait pas de quoi il parlait.

Vous avez le plus probablement rejeté vos pensées et vous les avez jugées stupides et excessives.
Vous avez cherché des raisons et des explications pour lesquelles il ou elle agissait de la sorte et vous vous êtes persuadé que cette raison était la bonne.

La personne en question vous a sûrement aussi aidé dans votre recherche d'explication. Si elle a remarqué que ce qu'elle avait fait ou dit vous mettait la puce à l'oreille, elle vous a sûrement donné une ou plusieurs explications.

Et ces explications vous ont soulagé.

J'ai remarqué que les personnes qui ont peu de confiance en elles tombaient souvent dans ce genre de piège.

Elles se sont persuadées qu'elles n'étaient pas brillantes, ou nulles, ou stupides et donc elles s'imaginent que leurs pensées et leurs raisonnements ne sont pas valides. Elles croient qu'elles ne valent pas le coup d'être aimées et une foule d'autres messages internes qui les sabotent intérieurement.

Donc, bien entendu, il est logique qu'elles aient des problèmes à gérer les voyants rouges!

Nous avons tous un cerveau reptilien. Il s'agit d'une partie de notre cerveau qui est bien protégé en profondeur et est donc le plus résistant à un traumatisme crânien. Il est responsable des comportements primitifs assurant les besoins fondamentaux. Il assure la survie de l'individu et de l'espèce. Ili assure la régulation de la respiration, du rythme cardiaque, de la tension artérielle, de la température, des échanges hydriques, gazeux, ioniques, etc.

Le cerveau reptilien

Nous avons tous un cerveau reptilien. Il s'agit d'une partie de notre cerveau qui est bien protégé en profondeur et est donc le plus résistant à un traumatisme crânien. Il est responsable des comportements primitifs assurant les besoins fondamentaux. Il assure la survie de l'individu et de l'espèce. Ili assure la régulation de la respiration, du rythme cardiaque, de la tension artérielle, de la température, des échanges hydriques, gazeux, ioniques, etc.

Et c'est aussi lui qui vous fait dresser les cheveux sur la tête et qui vous donne cette forte impression que quelque chose ici ne colle pas et que vous êtes en danger.

Peu importe quel est votre passé, votre enfance, vos expériences de vie. Nous avons tous un cerveau reptilien et il fonctionne tout le temps, peu importe votre chemin de vie.

En fait, si vous venez d'un environnement abusif ou violent, votre cerveau reptilien fonctionne peut-être même mieux que celui des autres. Il peut être en fonctionnement “turbo” constamment.

C'est ce qu'on appelle l'état “d'hypervigilance”.

Votre but est d'apprendre à lui faire confiance. Vous avez beaucoup plus à gagner à lui faire confiance que le contraire.

Apprendre à vous faire confiance est la seule façon de vivre votre vie à vous. C'est un apprentissage qui peut prendre un peu de temps et il vous faudra peut-être vous faire aider par un thérapeute, mais le jeu en vaut la chandelle.

Analyse du coût

La prochaine fois que vous verrez un voyant rouge s'allumer, faites une analyse du coût de ce voyant rouge. Combien va-t-il vous coûter si vous le prenez au sérieux ou si vous ne le prenez pas au sérieux.

Faites cette analyse aussi vite que possible et dès que vous en avez la possibilité. Il vaut mieux que l'analyse soit faite alors que la situation est toujours fraîche et avant que votre esprit ait commencé son travail “d'explications”.

Cette analyse se présente plus ou moins comme ça:

  1. Je viens de voir un voyant rouge
  2. Était-ce un voyant rouge de la personne elle-même ou de sa famille ou de ses amis?
    Les voyants rouges peuvent venir de différentes directions. Mais quoi qu'il en soit, ils sont toujours synonymes de problèmes.
    La famille, les amis, la progéniture d'un/e partenaire potentiel peut détruire beaucoup. Prenez donc le voyant rouge tout aussi au sérieux s'il est envoyé de l'environnement proche de la personne.
  3. Qu'est ce que je perds si je romps ici et maintenant?
    C'est là que vous risquez de prendre une mauvaise décision basée sur la croyance irrationnelle que vous serez seul pour toujours et que vous n'intéresserez personne d'autre.
    Ne tombez pas dans ce piège. Cette idée vous vient d'une façon irrationnelle de penser et de voir les choses. Vous pouvez travailler sur ce point.
  4. Qu'est-ce que je perds si je continue ce chemin?
    Voyez le temps perdu, les difficultés à s'extraire d'une relation une fois que vous vivez ensemble, le temps perdu sur la mauvaise personne plutôt que de trouver la bonne et le risque de tomber dans une relation toxique qui peut détruire plusieurs années de votre vie et qui peut vous prendre plusieurs années à vous en remettre… Est-ce que ça vaut vraiment le coup?
  5. S'il y a un voyant rouge, il y en aura d'autres. 
    Puis, ce ne sera plus des voyants rouges, mais des problèmes à part entière qui risquent de vous faire perdre du temps et votre vie.

Il y a tout intérêt à prendre les voyants rouges au sérieux sinon, quelques minutes de bonheur apparent peuvent se transformer en plusieurs mois, voire années, d'enfer.

Et franchement, ça ne vaut pas le coup! (Cyril Malka)

© 2018 – Malka

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page