MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(27/03-2018) – Nous évoluons et nous passons par différentes tranches d'âge et à chaque tranche d'âge ses problèmes de couple. Nous ne sommes pas manufacturés par une usine et il y a des différences, bien entendu. On peut donc voir des cas où une personne de 70 ans a des problèmes de jalousie et dans d'autres cas on verra des jeunes s'ennuyer comme s'ils étaient retraités, mais c'est relativement rare et c'est le plus souvent lié à des problèmes de personnalité.

Maintenant, j'ai plus de 25 ans d'ancienneté dans le domaine et j'ai donc vu un grand nombre de couples de différents âges défiler et avec l'expérience on se rend vite compte que certaines tranches d'âge correspondent à certains problèmes de couple.

Quelles sont ces tranches d'âge et quels sont les problèmes qui correspondent?

20 ans – La jalousie et le manque de confiance

Beaucoup de couples dans cette tranche d'âge sont seulement en train de devenir adultes. Ils sont généralement pour la première fois dans une relation dans laquelle les enfants, la maison et le futur sont les buts les plus importants.

Ils viennent le plus souvent chacun de leur culture familiale et elles sont le plus souvent différentes l'une de l'autre. Donc il y a beaucoup de conflits sur plein de petites choses: comment poser la table, comment couper les tomates… Comme les jeunes sont encore très sensibles, de petites choses peuvent facilement devenir des conflits.

Ils sont toujours en train de former leur personnalité et il y a beaucoup de points sur lesquels ils manquent d'expérience et où ils manquent de confiance. Cela peut mener à des incidents de jalousie et à des conflits avant de comprendre ce qui est acceptable ou pas: combien de temps passe-t-on avec ses amis et avec la ou le partenaire? Combien d'ex peut-on avoir comme amis/es Facebook?

Un des deux arrive souvent à se poser des questions du genre “Et moi, dans tout ça?”

Les garçons dans cette tranche d'âge ne sont pas toujours très matures et ils risquent de toujours beaucoup fréquenter les potes et de se comporter comme s'ils étaient toujours célibataires. Ce genre de comportement risque de créer des scènes de jalousie, de manque de confiance et des conflits importants.

30-45 ans – L'invasion des enfants

Les enfants en bas âge représentent la plus grosse haie à sauter dans une relation. La plupart des couples est très surprise lorsqu'ils se rendent compte du travail que ça représente et de l'énergie que ça demande. On n'est pas vraiment préparé à tout ça et c'est seulement en se trouvant dans la situation qu'on comprend à quel degré on est obligé de s'oublier et d'oublier le couple pour se concentrer sur les loupiots.

L'enfant, ou les enfants, sont au centre de la famille et deviennent une machine à distribuer les obligations et à distribuer des choses à faire. Ils monopolisent rapidement toute la famille et ça crée souvent une distance entre les deux parties du couple.

S'il sourit d'une façon coquine à 22h30 et qu'elle est à plat, qu'elle se sent vidée et qu'elle envisageait plutôt un bain chaud et le lit avec un bon bouquin parce que c'est seulement maintenant qu'elle a un peu de temps pour elle, ça crée facilement des conflits. Ceux-ci seront basés sur les malentendus, l'agacement et les deux partenaires auront l'impression d'être incompris et mis de côté.

La colle qui retenait le couple risque de ne plus tenir le coup. Les priorités sont maintenant les enfants ou la carrière et on aimerait aussi continuer à voir les amis et faire un tour à la salle de sport une ou plusieurs fois par semaine. Dans ces cas, on risque de glisser de plus en plus loin l'un de l'autre. On fait sa vie chacun de son côté.

Il y a souvent des infidélités lors de cette période et beaucoup de couples divorcent parce qu'ils ne se voient plus comme un couple ou comme des partenaires, mais plutôt comme des collègues à l'entreprise “Fabrique à Bébés SARI”.

30 – 45 ans – Recomposition

Beaucoup divorcent et trouvent un autre partenaire alors qu'ils ont des enfants relativement jeunes. Cette situation demande beaucoup des deux parents. Ça devient plus compliqué, car on doit prendre en compte beaucoup de besoins et beaucoup d'éléments différents.

Il y a la ou le partenaire, vous, les enfants, les enfants du partenaire… Que peut-on s'autoriser à faire ou à dire? Comment est-ce que l'éducation doit se faire? Quelles sont les règles? Que peut dire l'un ou l'autre aux enfants de l'un ou de l'autre?

Beaucoup de gens sont surpris lorsqu'ils remarquent qu'ils n'ont vraiment pas beaucoup de patience avec les enfants des autres et lorsqu'ils se rendent compte qu'ils ne les aiment pas, en fait. Ceci peut être une source énorme de conflits et la culpabilité qui en ressort n'arrange guère les choses.

La recomposition, les enfants de l'autre sont source de beaucoup de conflits, de désaccords et de problèmes complexes.

On tombe amoureux d'une personne, mais les enfants font souvent aussi partie du paquet et rendent facilement la situation explosive.

45 – 60 – Et maintenant?

Une fois que les enfants ont quitté le foyer, le couple se retrouve seul dans une maison “vide”. Le couple a boîté pendant des années parce qu'on s'est concentré sur les enfants et qu'on a évolué chacun dans sa direction et on a maintenant des passions différentes.

Il y a une plus grande distance entre les deux et la question qui se pose alors est: que vais-je faire le reste de ma vie? Et: Est-ce que nous allons la passer ensemble?

C'est souvent la femme qui pense un truc du genre: “Ceci ne me suffit pas” ou “ne me suffit plus”, elle a plus de temps pour elle et il lui manque de la vie et de l'activité. Elle fait du rattrapage.

Dans ce cas, la discussion et le problème sont du genre: avons-nous les mêmes souhaits et les mêmes attentes pour le reste de notre vie de couple? Pouvons-nous nous reconcentrer sur nous deux?

Alors oui, chaque âge, chaque période, ses problèmes et ses solutions. Il est important de focaliser sur le problème actuel. Ça ne sert à rien, une fois les enfants partis, de se prendre la tête avec les problèmes qu'il y avait alors qu'ils étaient plus jeunes.

Il est nécessaire d'accepter que la vie de couple n'est pas un long fleuve tranquille. Il y a des hauts et des bas et ça demande un travail constant. Il est rarement trop tard pour s'y mettre. (Cyril Malka)

© 2018 – Malka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page