MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(16/11-2017) – Une nouvelle étude menée par les chercheurs à l'université Loma Linda a conclu que de manger des fruits à coque régulièrement renforcerait la fréquence des ondes du cerveau associées aux cognitions, à la guérison, l'apprentissage, la mémoire et autres fonctions clefs. Un résumé de cette étude a été présenté dans la section nutrition de la réunion sur la biologie expérimentale 2017 à San Diego (Californie) et a été publié dans le FASEB Journal. Vous pouvez trouver cette étude ici (en anglais).

Les chercheurs ont trouvé des volontaires qui ont mangé différentes sortes de fruits à coque: Des amandes, des noix de cajou, des cacahuètes (qui en fait sont des légumineux et non des fruits à coque, mais ils ont beaucoup de similitudes), des noix de pécan, des pistaches et des noix. Puis ils ont mesuré les ondes du cerveau à l'aide d'un électroencéphalogramme.L'étude a démontré que certains fruits à coque stimulaient certaines fréquences du cerveau plus que d'autres. Les pistaches, par exemple, sont les fruits à coque qui produisent le plus d'ondes gamma (qui sont essentielles pour les processus cognitifs, pour enregistrer les informations, apprendre, pour la perception et les mouvements des yeux durant le sommeil.

Les cacahuètes quant à elles, produisent le plus d'ondes delta, qui sont associées au système immunitaire et au sommeil profond.

Si les fruits à coque peuvent avoir un effet différent sur certaines ondes, les six espèces testées sont riches en antioxydants (les noix remportent la palme sur ce point).

Les études précédentes ont démontré que les fruits à coque sont très bons pour notre organisme: Ils protègent le coeur, combattent le cancer, réduisent les inflammations et ralentissent le vieillissement, mais jusqu'ici, on n'avait pas vraiment testé leur effet sur le cerveau.

C'est maintenant chose faite et cette étude indique donc que les fruits à coque sont aussi bons pour notre cerveau que pour le reste de notre corps. Il n'y a donc aucune raison de s'en priver lors du prochain apéro (et surtout entre les apéros)! (Cyril Malka)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page