Douze choses à savoir sur l’infidélité

Douze choses à savoir sur l’infidélité (20/07-2023) – Si l'homme est infidèle, c'est qu'il n'est pas heureux dans son couple. Il est donc normal qu'il aille trouver où s'amuser ailleurs, n'est-ce pas.

<Buuuuuzzzz>

Mauvaise réponse, et j’ajoute 50 euros dans le petit goret : d'après une étude menée par l'université de Rutger en 2012, 56 % des hommes infidèles ont répondu qu'ils étaient heureux dans leur couple.

Ils sont heureux, mais ils se retrouvent quand même dans les bras d'une autre femme. Alors pourquoi?

Vous trouverez ici une petite liste, non exhaustive bien sûr, de douze choses à savoir sur l'infidélité :

1. La plupart des hommes aiment toujours leur femme alors qu'ils sont infidèles
Il ne faut pas confondre, “ne plus aimer” et “être infidèle”. Les hommes infidèles aiment toujours leur femme, mais leur vie amoureuse ne les satisfait plus.

Leur vie est devenue rengaine : les enfants, métro-boulot-dodo… Les hommes se voient comme des pères de famille et le romantique a foutu le camp.

On entend souvent les femmes se plaindre du manque de romantisme dans le couple, mais l'homme ressent aussi ce manque. Très souvent, même, et généralement, il ne le dit pas. L'homme vient à penser que ce romantisme, qu'il recherche, n'existe plus dans le couple et il va le chercher ailleurs.

Pour éviter cela, passez des soirées ensemble. Prenez du temps pour vous, et oubliez un instant les problèmes d'école du petit et les problèmes d'apprentissage du plus grand. Prenez une soirée pour vous : plus de romance, plus de sexe, parlez de vos rêves, de vos espoirs, de vos idées…

2. Les hommes vont généralement avec une femme qu'ils connaissent déjà
En règle générale, les hommes ne vont pas chercher une femme dans un bar ou dans une boîte de nuit.

D'après les chiffres de l'organisation Focus on the Family, plus de 60 % des liaisons commencent au travail.

Tout simplement, car c'est un des endroits où on peut faire connaissance avec l'autre sexe et se connaître plus en avant. Beaucoup trop de couples vont au travail, chacun de leur côté, puis s'occupent des enfants, les courses et autre et, en soirée, vont chacun de leur côté.

Dans ce cas aussi, il est important de faire des choses ensemble de préférence, de manger ensemblet et d'aller au lit ensemble. Ne pas oublier qu'on a des choses en commun et qu'il est nécessaire de les cultiver. Un couple, on travaille dessus constamment.

3. Beaucoup d'hommes veulent sauver leur couple… et sont donc infidèles
Oui, cela peut paraître contradictoire, et d'ailleurs, ça l'est, mais la plupart des hommes aiment leur épouse et croient que le fait d'avoir une relation extra-conjugale va « résoudre les problèmes » et calmer le jeu.

En fin de compte, ils croient que s'ils trouvent ce qui leur manque à l'extérieur, cela ne va plus leur manquer à l'intérieur du couple.

De ce fait, la situation risque souvent de finir en status quo et, pendant des années, certains hommes peuvent vivre avec leur femme d'un côté et leur maîtresse de l'autre sans jamais essayer d'arranger la situation.

4. La plupart des hommes ont horreur d'avoir une liaison
Oui, c'est vrai, cela simplifierait tout de voir l'homme infidèle comme immoral et je-m'en-foutiste, mais les choses ne sont pas aussi simples que cela.

Il est vrai que, pendant que cela se passe, les hommes n'ont rien contre, mais souvent, après coup, ils ont une tendance à se voir comme des moins que rien.

Ils savent bien qu'ils n'ont pas été dignes de confiance et qu'ils ont trahi la confiance de la personne qu'ils disent respecter et aimer. Souvent, ça plus, beaucoup plus, d'importance qu'on pourrait le croire. Un mari infidèle se voit souvent comme un raté.

5. Lorsque la liaison avec sa maîtresse commence, il devient souvent plus folâtre
Lorsqu'un homme commence à avoir une liaison, il devient sexuellement hyperactif. Sa pulsion sexuelle est éveillée et sa femme est toujours celle avec qui il se sent mieux sexuellement parlant.

Si vous notez ce changement soudain chez votre mari, cela devrait allumer un voyant rouge. Notez quand la pulsion redevient normale, car une fois la liaison extra-conjugale solidifiée, il sera plus enclin à en sortir.

6. Les femmes sont tout aussi infidèles que les hommes, et leurs liaisons extra-conjugales sont plus dangereuses pour le couple
D'après les chercheurs à l'université d'Indiana, les femmes sont tout aussi infidèles que les hommes, mais pour de différentes raisons. Les femmes ont plus une tendance à être infidèles pour des raisons émotionnelles.

On peut voir beaucoup d'infidélité online, sans contact physique et c'est en fin de compte l'infidélité la plus dangereuse: être investi émotionnellement dans une relation, si virtuelle soit-elle, veut dire qu'on se désinvestit émotionnellement de sa vie de couple.

Si la relation est seulement basée sur le sexe, il y a moins d'attachement émotionnel et il s’agit plus d’un mauvais pas très douloureux.

C'est également la raison pour laquelle, mis au pied du mur, la plupart des hommes choisiront leur femme plutôt que leur maîtresse.

Douze choses à savoir sur l’infidélité 7. Souvent, la femme sait que son mari est infidèle
Comment est-ce que Maria Shriver pouvait ignorer les infidélités de Schwarzenegger. Et Hilary Clinton, ne savait-elle vraiment pas ce qui se passait ? Et les d'autres ?

La plupart du temps, ces femmes savent parfaitement ce qui se passe, tout comme la plupart des femmes qui ont un mari infidèle.

Ces petits signes énumérés plus haut (et bien d'autres auxquels un homme ne pense pas toujours) leur auront mis la puce à l'oreille.

Mais le fait d'ingérer, d'accepter ce fait, est trop dur et beaucoup de femmes auront du mal à le supporter. Elles préfèrent donc vivre avec ce « doute » afin de préserver les enfants et d'éviter une humiliation.

De plus, il peut être difficile de juger des portées et l'issue d'un conflit femme-maîtresse.

Et si, mis au pied du mur, il choisissait l'autre ?

8. Vous ne pouvez pas régler le problème tant que l'homme est en plein dans sa liaison
On peut trouver une solution au problème, mais pas n'importe quand.

S'il est au milieu d'une liaison romantique, aucune personne (ni même sa légitime !) ne pourra lui faire entendre raison. Il y a tant de choses positives sans les casse-têtes de la relation maritale dans cette nouvelle relation.

Si confronté à choisir lorsque la relation extra-conjugale est en plein boum, le mariage risque fort de perdre la partie à moins qu'il ne comprenne que la vie ne sera pas plus rose ou meilleure avec cette autre femme.

La clef du problème est ici dans la prévention : si madame se transforme de « maîtresse aguichante » en « femme qui flippe pour un rien », il y a de fortes chances que cela finisse par user la soie.

Bien entendu, il y a des problèmes à régler lorsqu'on vit ensemble, et bien sûr, il faut les régler, mais n'oubliez pas l'autre côté: les hommes aussi aiment les compliments. Faites-les ! N'oubliez pas le sexe, surprenez-le de temps à autre. En gros, il faut entretenir la relation en travaillant sur les problèmes et en soufflant sur les braises de l'amour pour les garder attisées.

Au cas où monsieur a une relation extra-conjugale, attendez que le premier temps soit passé (deux à trois mois) avant de passer à l'action. Inutile de sortir toute la panoplie lorsqu'il ne voit encore rien.

9. Les liaisons extra-conjugales peuvent souvent réparer un mariage
Non, l'infidélité n'est pas toujours la mort du couple.

Je ne parle pas ici des infidélités à répétition, bien entendu, mais certaines liaisons ont requinqué un mariage.

Los de ce processus, l'homme réalise et comprend ce qu'il veut pour le reste de sa vie et que cette nouvelle relation n'est, somme toute, pas aussi fantastique que cela.

Cela peut même le vacciner pour le futur.

Réfléchissez-y néanmoins à deux fois avant de revenir à un homme infidèle : était-ce un faux pas qui ne se reproduira pas ? Dans ce cas, oui, il est parfaitement possible, après avoir fait le point sur les problèmes et sur la façon de les régler, de remettre le mariage sur les rails.

10. Même après avoir reconstruit le mariage, sa maîtresse peut lui manquer
Même s'il aime sa femme et s'il veut sauver son mariage, il n'oublie pas totalement sa liaison.

Ce qui lui manque c'est l'amusement, le sexe, l'absence de responsabilités.

Des fois, ce qui lui manque, c'est la façon dont il se sentait, en tant qu'homme, lorsqu'il était avec sa maîtresse. Et ça, par contre, peut faire des dégâts s'il retourne à son mariage.

La solution, encore ici, c'est d'agir et d'être comme lorsque le couple était nouveau.

11. Le mari infidèle sait parfaitement qu'il fait du mal à la femme qu'il aime, qu'il déchire sa famille et sacrifie son honneur
Oui, l'homme infidèle réalise parfaitement ce qu'il est en train de faire et il comprend bien l'impact que cela a sur sa femme, sur sa famille et sur lui-même.

Comment est-ce possible ? Pourquoi continue-t-il ?

En fin de compte, s'il se sent dévalué, sous-évalué et pris pour acquis d'un côté et s'il se sent voulu, apprécié et admiré de l'autre côté, il est évident que cette deuxième personne a un rôle important à jouer dont il ne peut se défaire.

12. Ce n'est pas de la faute de la femme si son mari est infidèle
Lorsqu'un homme est infidèle, c'est un choix conscient.

Une femme ne « pousse » jamais son mari dans les bras d'une maîtresse. Cela n'a rien à voir avec la réalité.

Un homme n'est pas infidèle parce que sa femme est comme elle est. Le problème (et non la « faute ») est qu'il y a eu des signes de déconnexion dans le couple et que les deux parties les ont ignorés.

Il est toujours temps de remettre la relation sur les rails (Cyril Malka).

© 2012 – 2023 – Malka – Article du 29/10-2012 remanié le 20/07-2023.

2 réflexions sur “Douze choses à savoir sur l’infidélité”

  1. Bonsoir Cyril

    En sachant que certains hommes sont infidèles
    La question est de savoir comment
    gérer l infidélité ,l’accepter ou pas , fermer les ueux choisir de ne pas voir , ou le contraire confrontation
    Les hommes auraient ils besoin d être et de ressentir l instinct animal de chasser
    Les femmes ont bestde sécurité affective
    A ce jour j ai 56 ans Cyril ,
    Pour le moment j ai choisi de regarder la valeur de la fidélité morale de l homme ce que l homme apporte dans un quotidien présence tendresse , cela ne veut pas dire que je cautionne l infidélité, je choisi de vivre sereinement en paix , ce que je trouve dommage c est de tout plaquer pour une infidélité certes c est de sa responsabilité , m
    condamner n es pas réellement aimer je continuerai bien Cyril à philosopher c est i. Sujet tellement sensible en même temps û acte banaliser merc Beaucoup Cyril pour tes e-mails tes watsap qui m ont accompagné au quotidien, merci, bel été

    1. Cyril Malka

      Bonjour, Ourida,

      Je ne pense pas que les hommes ont plus de besoin de chasser. Il y a des études qui indiquent des choses et d’autres qui indiquent l’opposé. Voici un aperçu des résultats de certaines études :

      1. Une étude publiée dans le Journal of Marriage and Family en 2015 a révélé que les hommes ont tendance à signaler des taux d’infidélité plus élevés que les femmes.
      2. Une enquête nationale menée aux États-Unis en 2013 par l’Institut de recherche sociale, économique et démographique a montré que 20% des hommes mariés ont admis avoir été infidèles, contre 13% des femmes mariées.
      3. Une recherche menée par l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) a également rapporté que les hommes ont des taux d’infidélité plus élevés que les femmes.

      Et pourtant:
      1. Une étude de l’Université d’Alberta au Canada, publiée dans The Journal of Sex Research en 2018, a révélé que les taux d’infidélité étaient similaires chez les hommes et les femmes.
      2. Une recherche menée en France par l’Institut français d’opinion publique (IFOP) en 2017 a montré que 40% des hommes et 25% des femmes admettaient avoir été infidèles.

      Il est essentiel de noter que les taux d’infidélité peuvent varier selon les cultures, les groupes d’âge et d’autres facteurs sociodémographiques. En outre, l’infidélité peut être définie différemment selon les individus, certains considérant des comportements spécifiques comme infidèles tandis que d’autres ne le font pas.

      En conclusion, il n’y a pas de consensus absolu concernant les différences d’infidélité entre hommes et femmes. Les résultats des études peuvent varier, et il est important de considérer les nuances et les contextes dans lesquels ces recherches ont été menées.

      Il en est de même pour le genre d’infidélité. Je crois que dans certains cas, on peut passer outre et avancer ensemble, dans d’autres cas, non. Ou dans le cas où on parle d’infidélité à répétition, cela peut impacter la relation très négativement et même les enfants vont préférer un divorce plutôt que de voir leur mère ou leur père souffrir constamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut