MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(08/04-2015) – “Ça doit être la pleine lune” est un refrain qu'on entend chaque fois (ou presque) que les choses dérapent ou qu’il y a beaucoup d’accidents, de criminalité ou qu’on passe une soirée ou une nuit stressante au travail.

On a accusé la lune d'être responsable des nuits folles aux urgences ou dans les maternités.

Mais d'après le professeur en astronomie planétaire à l'UCLA, Jean-Luc Margot, des douzaines d'études prouvent que la lune n'a absolument aucune influence sur ce genre de chose.

Les nouvelles recherches de Margot confirment ce que les scientifiques ont dit et répété ces dernières décennies: une foule de personnes normalement constituées et raisonnables ont développé une croyance qui n'est pas alignée avec la réalité (pour dire les choses gentiment).

On a démontré dans plusieurs études que la lune n'avait aucune influence sur le comportement humain que ce soit les accidents automobiles, les admissions aux urgences, les résultats d'opérations chirurgicales, les naissances, les complications lors des accouchements, les dépressions, les comportements violents et même la criminalité a été passé au crible dans la nouvelle étude de Margot. L'étude est publiée dans le journal en ligne Nursing Research (vous pouvez télécharger l'étude ici => https://www.nursingtimes.net/)

Il y a 40 ans, une étude menée par l'UCLA a démontré que les naissances n'ont rien à voir avec le cycle lunaire. Néanmoins, la croyance de l'influence de la lune sur les naissances a persisté. En 2004, par exemple, une étude dans un journal professionnel a suggéré que la pleine lune avait une influence sur le nombre d'admissions à l'hôpital de Barcelone (Espagne).

Margot a repris l'étude et y a découvert plusieurs trous. En reprenant les données de cette étude, il s'est avéré que le nombre d'admissions à l'hôpital ne suivait aucunement le cycle lunaire de quelque manière que ce soit.

La lune serait donc innocente.

Mais dans ce cas, pourquoi est-ce que beaucoup de gens continuent à y croire, alors?

D'après les scientifiques, cités par Margot, nous avons des préjugés et c'est au travers de ces préjugés que nous confirmons nos croyances et que nous infirmons les observations qui ne confirment pas nos préjugés.

Hyperemperia - Homme
Hyperemperia - Homme
Partez en voyage dans votre tête avec cette séance de décontraction et d'expansion de conscience. Tous les détails sur le contenu de cette séance sont ici: sont dans cet article. (ouvre dans un nouvel onglet)
Prix: €6.95

En gros, lorsqu'on stresse, lorsque les choses se passent vite, qu’elles sont un peu folles et que c'est la pleine lune, nous nous souvenons de la relation lune-stress, car la situation confirme notre croyance. Mais les jours stressés qui ne correspondent pas à un jour de pleine lune seront tout simplement oubliés et ignorés, car ils ne confirment pas notre croyance.

Nous pouvons aller loin, très loin, certains peuvent aller jusqu'à la mort afin de confirmer leurs croyances.

Alors il serait peut-être temps de travailler sur nos croyances et sur nos superstitions afin d'avoir une vie plus paisible.

On pourrait commencer par changer nos superstitions à propos de la lune. (Cyril Malka)

© 2015 – Malka.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page