Stress et génétique

(14/12-2016) — Ce sont les gènes et les expériences plutôt que l’enfance qui déterminent l’habileté qu’a une personne de rebondir sur des situations négatives. Une étude de longue haleine du développement de l’enfant indiquerait que certaines personnes restent psychologiquement stables même si elles ont été victimes de plusieurs années de maltraitances et de privations.