Les troubles bipolaires et la criminalité

(21/09-2010) – Les statistiques criminelles pourraient laisser penser que les personnes qui souffrent de troubles bipolaires (maladie maniaco-dépressive) sont plus enclines à commettre des crimes violents que les autres. Hors, ce n’est pas le cas. C’est ce que démontre une étude récente menée par le Karolinska Instittutet en Suède en coopération avec l’Université d’Oxford. On …

Les troubles bipolaires et la criminalité Lire la suite »