MALKA

Coaching - Psychologie - Développement Personnel

(08/10-2012) – Est-ce que les racistes sont bêtes ? Est-ce que les gens du parti conservateur sont moins intelligents que les gens du parti libéral (aux États-Unis) ?

D'après une étude provocante de l'université de Brock, en Ontario, la réponse à ces deux questions est « oui ».

D'après l'étude qui a été publiée dans Psychological Science, les personnes ayant un score faible dans les tests d'intelligence en temps qu'enfant risquent plus facilement de développer des préjudices et de s'ancrer dans le conservatisme de la bien-pensance (les conservateurs aux États-Unis) que les autres.

D'après l'auteur de l'article, le Docteur Hodson, c'est une question de cercle vicieux. Les gens à faible intelligence restent cantonnés à des idéologies toutes faites et bien tracées, ils ont également une grande résistance à toute forme de changement (qui met leur ego à l'épreuve) et donc ont plus de préjugés qui forment leur cadre.

Les idéologies conservatives, ou qui ont des lignes bien tracées ont une structure et un ordre bien défini qui les aident à comprendre et à gérer le monde qui les entoure. Et donc, ces idéologies mènent facilement au préjudice.

Ces idéologies ont des solutions simples et limpides aux problèmes compliqués qui les entourent. Il est donc logique que les personnes ayant les plus mauvaises capacités cognitives soient attirées par ces idéologies.

Maintenant, il y a deux questions majeures qui enflamment la discussion en ce moment :

– D'une part, la définition de l'intelligence, du QI, chose sur laquelle les chercheurs ne sont toujours pas d'accord.

– D'autre part, la définition de parti politique. Le docteur Brian Nosek, par exemple, se dit d'accord avec la théorie, mais d'après lui, les personnes ayant un QI faible seraient tout aussi bien attirées par le parti libéral (de gauche) que le parti conservateur (de droite), car le parti libéral a tout aussi une tendance à simplifier les idéologies que le parti conservateur. Cela n'est juste pas accepté par ses membres.

Donc en ce moment, la seule chose sur laquelle les opinions sont d'accord, c'est sur le racisme, qu'il vienne de l'extrême droite ou de l'extrême gauche. Pour le reste, les libéraux disent que cette étude confirme leur point de vue sur les conservateurs et les conservateurs disent que la recherche a été orientée.

Reste la question : Est-ce que les conservateurs sont moins intelligents ou est-ce une opinion politique qui se veut science ?

Si vous voulez lire l'étude, elle peut être téléchargée d'ici (en anglais) (Cyril Malka).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de diffusion

Inscrivez-vous ici pour recevoir la lettre d'information gratuite

N.B. Pas d'adresses e-mail en free.fr ou en bluewin.ch car ces FAI filtrent mes mails, vous ne les recevrez pas.

Retour haut de page