Et si vous deveniez Coach de Vie Rationnelle ?

Si vous aimez aider les autres, si vous aimez soutenir, si vous aimez rendre les autres heureux, les aider à aller mieux, vous avez peut-être l’âme d’un coach. Si vous avez du talent, ou si vous vous en découvrez, vous pouvez en vivre.

Personnellement, je trouve mon métier de psy passionnant et j’ai voulu le partager. J’ai donc mis au point la formation de Coach de Vie Rationnelle.Après une pause d’une dizaine d’années dans les formations (au Danemark, j’ai formé des psys, et des thérapeutes pendant une dizaine d’années), je me suis décidé à m’y remettre et à composer cette formation.

Il s’agit d’une formation courte composée d’au moins trois modules et de modules facultatifs supplémentaires (comme l’hypnose ou le travail par Internet). C’est une formation à distance composée de vidéos, de matériel écrit et d'entrevues Skype.

Lire le reste

Fréquenter un sociopathe

(18/05-2017) - La relation avec un sociopathe commence toujours plus ou moins de la même façon et, malheureusement, finit également toujours plus ou moins de la même façon.

La relation vous laissera telle une épave échouée au bord de la mer: vide.

Comme les sociopathes suivent toujours le même modèle, on peut relativement facilement faire une esquisse de leur caractère type et des relations types.

Comment se développe une relation avec un sociopathe? À quoi pouvez-vous vous attendre?

Il y a des femmes sociopathes, mais d'après les statistiques de la clinique Mayo aux États-Unis, entre 3 % et 5 % des hommes sont atteints de sociopathie contre environ 1 % de femmes. Je vais donc parler d'un cas d'un sociopathe masculin, mais les mêmes principes correspondront à une femme aussi.

Alors : Fréquenter un sociopathe, comment ça se passe?

Lire le reste

Automutilation chez les jeunes gothiques – 2006 – 2017

(09/05-2017) - En 2006, les chercheurs de l'université de Glasgow ont déterminé une haute fréquence d'automutilation chez les jeunes de culture gothique.

D'après cette étude, 14% des jeunes habitants du Royaume-Uni s'automutilent.

On peut voir cette tendance dans certaines couches sociales et cette automutilation peut être liée à la dépression, aux tentatives de suicide et divers problèmes psychiatriques. D'après les résultats, la culture gothique est fortement associée à un mode de vie où l'automutilation (53%) et les tentatives de suicide (47%) sont communes.

Lire le reste

Anorexie génétique ?

(21/03-2017) - Un chercheur de la clinique de Tulsa (Oklahoma - USA), déclare que dix ans d’études de l’anorexie révèlent que ceux qui souffrent de ce mal ont sûrement des prédispositions génétiques.

Cette étude, connue comme « La collaboration sur la génétique de l’anorexie » (Genetics of Anorexia Nervosa Collaboration) a été menée dans huit villes du nord des États-Unis ainsi que dans deux villes européennes.

D’après le chercheur, Craig Johnson, on a douze fois plus de risques de souffrir d’anorexie si un membre de la famille a lui-même souffert de ce trouble.

Lire le reste

Nous préférons ne pas connaître le futur

(02/03-2017) - Même s'il n'est jamais agréable de se faire traiter d'ignorant, la plupart d'entre nous préfèrent apparemment le rester... Lorsqu'il s'agit du futur en tous cas.

Dans une étude qui vient d'être publiée dans Psychological Review  les chercheurs ont sondé les gens pour voir s'ils voulaient connaître leur futur ou s'ils préféraient rester dans l'ignorance.

Les chercheurs leur ont demandé s'ils voulaient connaître le futur négatif (un décès prochain ou un divorce) ou le futur positif (connaître le sexe de leur(s) futur(s) enfant(s))

Lire le reste

10 astuces pour ne plus être obsédé par votre ex

(08/02-2017) - Les mots ont claqué comme un coup de fouet: "C'est fini". Tout ce que vous croyiez, tout ce que vous aviez planifié, espéré s'est écroulé d'un coup. Il ne vous reste que votre coeur brisé et un immense gouffre vide dans votre vie.

La minute qui suit ces mots paraît interminable et vous êtes sûr que vous savez ce qu'on ressent lorsqu'on meurt.

Vous êtes anéanti, en colère, perdu, vulnérable, vous vous sentez seul et en suspens dans la réalité.

Vous feriez n'importe quoi pour récupérer votre ex, car tout et n'importe quoi vous paraît bien mieux que ce que vous vivez en ce moment. Vous êtes tellement prêt à tout pour récupérer votre ex que cela en devient une obsession.

Vous savez que vous êtes obsédé par votre ex lorsque:

Lire le reste

Êtes-vous accro à l’approbation?

(05/01-2017) - Avez-vous besoin de l'approbation des autres? Vous inquiétez-vous de ce que les autres pensent de vous? Avez-vous du mal à dire "non" aux autres et êtes-vous triste lorsque vous constatez qu'on ne se comporte pas de la même façon envers vous? En gros, que vous faites tout pour tout le monde, mais que personne ne fait rien pour vous?

Si oui, il est temps, grand temps, de mettre la pédale douce si vous ne voulez pas craquer. Parce que rechercher l'approbation des autres est exténuant, dénigrant et invariablement décevant.

Lire le reste

Les bienfaits psychologiques de la douche froide

(22/12-2016) - Prendre des douches froides ou des bains froids est une méthode qui a été utilisée au moins depuis l'Empire romain.

Au Danemark, à côté de la plage où j'habitais, sur l'île d'Amager (se prononce: "amarre"), il y avait "Helgoland". Là, il y avait "Le Club des Vikings". Il s'agissait des baigneurs d'hiver. Ils commençaient en été: on se pend à une corde et on se balance dans l'eau pour atterrir de l'autre côté. On n'est dans l'eau que quelques secondes.

Au fil du temps, passe l'été, arrive l'automne puis l'hiver. Chaque jour, ces Vikings se jettent dans l'eau.

En hiver, moins 10 degrés, de la glace sur l'eau (bien entendu, ils cassent la glace avant de plonger, hein?), les Vikings se jettent dans l'eau. Chaque jour, été comme hiver, ils prennent ce frisson une fois par jour.

D'après ce qu'on en dit, les Vikings vivraient plus vieux que les autres et sont en meilleure santé. Jamais malade, rien...

Lire le reste

Stress et génétique

(14/12-2016) — Ce sont les gènes et les expériences plutôt que l’enfance qui déterminent l’habileté qu'a une personne de rebondir sur des situations négatives.

Une étude de longue haleine du développement de l’enfant indiquerait que certaines personnes restent psychologiquement stables même si elles ont été victimes de plusieurs années de maltraitances et de privations.

Les chercheurs ont analysé les caractéristiques et les circonstances qui peuvent expliquer ce résultat dans un article qui a paru dans un article du Harvard Mental Health Center.

Certaines personnes supportent bien le stress et ont un caractère qui leur permet rapidement de rebondir et de gérer les situations, d’autres non.

Lire le reste
1 2 3 23