Category Archives for "La vie à deux, la sexualité…"

Separation: Quand le partenaire utilise les enfants



(22/12-2015) - D'après une étude menée par Sam Houston State University (États-Unis), vous avez quatre fois plus de risques qu'un partenaire abusif menace la mère de prendre les enfants ou de leur faire mal lors d'une séparation ou d'un divorce.

Lors du processus de séparation, les femmes sont vulnérables. Les risques de violence ou d'agression sexuelle sont bien connus, mais dans la plupart des cas, on ne parle pas beaucoup d'autres formes de violence qui ne sont pas aussi évidentes, mais tout aussi destructrices. C'est le cas de l'utilisation des enfants lors de la séparation.

D'après l'étude qui a duré 10 mois et qui a porté sur 339 femmes à Chicago, les résultats indiquent que presque 25% des partenaires menaçaient la femme de leur prendre les enfants et 8% allaient jusqu'à menacer de faire mal aux enfants.

Lire le reste

Les hommes ‘se la pètent’

Je m'aime

(24/11-2015) – Les hommes ont une tendance à surestimer leurs compétences Internet alors que les femmes ont une forte tendance à sous-estimer leurs prouesses informatiques nous annoncent les chercheurs de l’université du Nord Ouest (Illinois – Etats-Unis).

Cette étude qui a fait une évaluation des connaissances informatiques de chacun. Ensuite, ces connaissances ont été comparées avec la perception que chacun a de ses propres connaissances afin de voir si la perception de chaque individu correspondait avec la réalité

D’après cette étude, la plupart des femmes se jugent « peu compétentes » ou « assez compétentes ». Les hommes, quant à eux, se jugent comme « assez compétents » ou « très compétents ».

Lire le reste

Douze choses à savoir sur l’infidélité

Meaculpa

(20/10-2015) – Si l’homme est infidèle, c’est qu’il n’est pas heureux dans son couple. Il est donc normal qu’il aille trouver où s’amuser ailleurs, n’est-ce pas.

<Buuuuuzzzz>

Mauvaise réponse, et j’ajoute 50 euros dans le petit goret : d’après une étude menée par l’université de Rutger en 2012, 56 % des hommes infidèles ont répondu qu’ils étaient heureux dans leur couple.

Ils sont heureux, mais ils se retrouvent quand même dans les bras d’une autre femme. Alors pourquoi?

Vous trouverez ici une petite liste, non exhaustive bien sûr, de douze choses à savoir sur l’infidélité :

Lire le reste

La plus grande menace à une relation

monkey-557586_1280(01/10-2015) – Vous avez sûrement entendu parler de ce genre de relation, ou peut-être même l’avez-vous vécu: Pour l’un, la relation va bien, pas de soucis, tout roule… jusqu’au jour où l’autre demande le divorce, a une affaire ou quitte la relation.

Généralement, la surprise arrive après une longue période de silence de la part du partenaire qui finit par quitter l’autre.

Quand parler et quand se taire?

Beaucoup de gens n’aiment pas faire de vagues, surtout dans la relation. Alors, pour garder la paix au foyer, on ignore ses émotions négatives par rapport à l’autre. On ne veut pas démarrer tout un truc pour quelque chose qui, même si c’est énervant, ou blessant, n’est qu’une petite chose. Ça ne vaut pas le coup, se dit-on.

Et c’est vrai, il y a des choses qu’il vaut mieux laisser couler. Vivre avec quelqu’un peut toujours amener des moments de petites irritations et si chaque petite chose démarre une confrontation, aussi assertive soit-elle, cela risque d’user sérieusement la soie. Peu de relations peuvent survivre ce genre de chose.
Lire le reste

Pour une relation durable, utilisez les questions verticales

couple(16/06-2015) – Après un longu et inconfortable silence, Éric finit par dire à Isabelle : “Des fois, j’ai envie de te balancer du haut d’un pont”.

Puis, il relève la tête pour regarder sa femme, et ce qu’il voit le laisse sans voix…

Cela fait maintenant des années que je travaille en tant que thérapeute et thérapeute de couple. Si je devais décrire le plus gros défi d’une thérapie de couple, je dirais qu’il s’agit de comment savoir ce que vous ressentez et gérer suffisamment ces émotions afin de pouvoir les partager avec votre partenaire.

Il est bien plus facile de parler de logistique, de choses du quotidien : les enfants, notre travail, les finances, les plans pour les vacances… Bien sûr, ces choses sont toutes importantes, mais elles ont aussi un point commun : elles sont en surface.

Le vrai ciment, celui qui relie deux personnes de façon solide et constante ne reste pas à la surface. Ce ciment est fait d’émotions, de sentiments, de conflits et des fois, aussi de douleurs. On ne peut y accéder qu’en osant plonger dans le monde sombre des émotions avec son partenaire.

La plupart des couples ont du mal à le faire. C’est normal. Mais ceux qui ont le plus de mal sont ceux qui ont pour habitude de ne pas parler de leurs émotions. Ou parce que l’on vient d’une famille dans laquelle on ne parle pas de ces choses, ou parce que l’on a eu l’impression que personne n’a jamais été attentif à nos émotions, ou… peu importe la raison. Si on n’a pas pris l’habitude de gérer et d’exprimer nos émotions, il peut être très difficile de travailler avec. CQFD!

Lire le reste

Rester ou partir ? Terminer ou travailler sur la relation ?

conflictuel

(28/05-2015) – Des fois, on n’est pas heureux dans une relation, mais on ne sait pas dans quelle direction aller. Rester ou partir ? Travailler sur la relation ou laisser tomber ? Si vous avez un peu l’impression de faire du sur-place, voici quelques questions que vous pouvez vous poser qui vous aideront à y voir plus clair. Ce sont les mêmes questions pour toute sorte de relation: romantique, famille, amis ou même un travail.

Lire le reste

Mon partenaire mate toutes les nanas qui passent !

Blessures

(05/05-2015) – Il y a quelques années, bien longtemps, ça devait être en 1992 ou 1993, un truc comme ça, je marchais dans la rue avec mon copain, Rix (il s’appelle « Richard », ce qui, en danois, est prononcé « rikarde », donc il préférait le diminutif : Rix).

Nous marchions dans la rue et nous parlions et tout d’un coup, Rix m’interrompt pour me dire : « Oh ! Putain ! Mais où se cachent-ils en hiver ? » Comme j’étais en train de parler, et que nous parlions musique, je n’ai pas vraiment compris.

– Hein ? De quoi tu parles ?
– Ben, des seins de la nana qu’on vient de croiser !
– Quelle nana ?
– Tu l’as pas vue ?

J’ai haussé les épaules : ben non !

Plusieurs fois, alors que nous marchions et parlions, Rix se retournait pour regarder un derrière, un dos, une épaule… Rix me faisait penser à un vieux cochon, même s’il est plus jeune que moi.

Je ne sais pas si Rix regarde également les filles lorsqu’il se promène avec sa femme. Je ne lui ai jamais posé la question et je ne me souviens pas avoir marché dans la rue avec eux.

Mais je connais plusieurs hommes qui regardent et détaillent les femmes, qu’ils soient seuls, avec un copain ou avec leur compagne. Certains vont même jusqu’à faire des compliments à haute voix à propos du physique de l’inconnue… même s’ils sont avec leur compagne.

Ceci mène régulièrement à des problèmes dans le couple et à plusieurs ruptures, voire divorces. On peut voir régulièrement ce genre de question sur le net : Mon mari mate les filles, il ne peut pas s’en empêcher, que puis-je faire.

Lire le reste

Sans divorce (ni meurtre !)

Cyril et Britt

Cela fait bien longtemps qu’on m’a demandé de faire un truc comme ça : du matériel sur la vie de couple, sur le mariage.

Même si nous ne venons pas chacun de notre planète, il y a quand même certaines différences entre hommes et femmes.

Ces différences sont très très intéressantes, sur certains points, et très ennuyeuses sur d’autres. Des fois, on aimerait bien se contenter d’une partie de la bête (non messieurs, je ne parle pas de ça !), mais ce n’est pas vraiment faisable.

J’ai donc fait ce que j’appelle un vidéolivre sur le sujet. C’est un “vidéolivre” car chaque chapitre est répercuté en vidéo. Ils forment un complément l’un de l’autre. Il y a donc des vidéos et du matériel écrit.

Logiquement, j’avais prévu plusieurs tomes, sur des sujets plus ciblés, mais le tome deux est reporté car j’ai beaucoup d’autres fers dans le feu en ce moment.

Ce vidéolivre, Sans Divorce (Ni Meurtre !), est centré sur la communication dans le couple. Il s’appelle tout simplement : Euh…

Lire le reste

Infidélité émotionnelle ou infidélité sexuelle

Chaussures

(13/01-2015) – L’université Chapman (États-Unis) confirme ce que beaucoup de personnes pensaient jusqu’ici: les hommes et les femmes ne sont pas jaloux des mêmes choses.

L’université vient de faire une étude qui porte sur presque 64 000 personnes et examine la façon dont les hommes et les femmes (hétérosexuels, homosexuels et bisexuels) conçoivent l’infidélité sexuelle ou l’infidélité émotionnelle.

D’après les résultats de cette étude, les hommes hétérosexuels sont plus touchés par les cas d’infidélité sexuelle que les femmes hétérosexuelles (54 % des hommes contre 35 % des femmes). Par contre, les femmes hétérosexuelles sont plus touchées que les hommes par les cas d’infidélité émotionnelle (65 % des femmes contre 46 % des hommes).

Les participants de cette étude devaient imaginer ce qui les toucherait le plus: que leur partenaire tombe amoureux d’un ou d’une autre (mais qu’il n’ait aucune relation sexuelle avec cette personne) ou que leur partenaire ait une relation sexuelle avec une autre personne sans en tomber amoureux.

Les hommes hétérosexuels étaient donc en général plus affecté si leur partenaire avait des relations sexuelles avec un autre, même sans rien éprouver que si leur partenaire tombait amoureuse d’un autre homme… tant que rien de physique n’arrive.

Lire le reste

Est-ce que vos fantaisies sexuelles sont normales ?

Fantaisie

(03/11-2014) – D’après une nouvelle étude, faire l’amour à deux femmes est une fantaisie commune, alors que faire l’amour à une prostituée, à une personne intoxiquée ou se faire uriner dessus ne l’est pas.

C’est la première fois que des chercheurs définissent les déviations sexuelles. L’étude nous vient du Canada. Elle a été menée par l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

Pour les chercheurs, même si on trouve des théories à propose des différentes pratiques sexuelles et que le concept de fantaisie atypique soit inclus dans la littérature scientifique, celle-ci n’a en fait jamais décrit exactement de quoi on parle.

On sait ce que sont les fantaisies sexuelles pathologiques : elles comprennent des partenaires non consentants, induisent la douleur ou sont des fantaisies qui sont nécessaires afin de pouvoir obtenir une satisfaction sexuelle.

Mais à part ça, quelles sont les fantaisies normales ? Quelles sont les fantaisies déviantes ?

Pour en avoir le cœur net, les chercheurs ont fait quelque chose d’extrêmement simple : ils ont demandé à la population.

Ils ont recruté 1517 adultes québécois (799 hommes et 718 femmes) d’une moyenne de trente ans d’âge et ils leur ont fait remplir un questionnaire leur demandant de décrire leurs fantaisies sexuelles ainsi que de les décrire en détail.

Et ils ont obtenu des résultats plus qu’intéressants.

Lire le reste