Grosse ou petite?

taille

(16/02-2016) - Est-elle trop petite? Trop grosse? De la bonne taille? On en parle beaucoup sur Internet (et ailleurs). Quelles sont les vues des hommes et des femmes sur la taille du pénis ?

University of California, à Los Angeles, a fait une étude sur la vue des hommes et des femmes sur le pénis. L’étude a paru dans Psychology of Men & Masculinity.

Les médias ont une tendance à mettre dans le même sac la taille du pénis et la virilité. Les chercheurs ont donc fait une étude qui a porté sur 52 031 hommes et femmes hétérosexuels.

More...

La plupart des hommes (66 %) ont jugé leur pénis comme moyen, 22 % se jugent comme ayant un gros pénis et 12 % trouvent en avoir un petit.

Les jugements sont ajustés favorablement si la personne est petite et défavorablement si la personne a de l’embonpoint. En gros : Si on ne le voit pas, c’est qu’il est trop petit ! Ça évitera un régime !

Les femmes ont répondu qu’elles sont pour la plupart satisfaites par la taille du pénis de leur partenaire (85 %) alors que seuls 55 % des hommes sont satisfaits de la dimension de leur sexe. 45% aimeraient qu’il soit plus gros et 0,2 % aimeraient qu’il soit plus petit.

Le degré de satisfaction de la taille du membre ne varie que peu lorsqu’on considère les chiffres obtenus pour les hommes de 18 à 65 ans.

Les hommes se jugeant « bien montés » ont également jugé leur apparence physique plus favorablement que ceux se jugeant trop petits. De plus les hommes qui trouvaient leur pénis comme ayant une grosse taille avaient plus de confiance en eux que les autres.

On pourrait presque faire une adaptation de Léo Férré: La confiance en moi se tient dans mon froc! - (La lucidité se tient dans mon froc — La solitude — 1971) (Cyril Malka)

© 2006 - 2016 - Malka - Article du 17/08-2006 - Remanié et mis à jour le 16/02-2016.

Vous aimez ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement articles et nouvelles.

  • Recevez les nouveaux articles et nouvelles le jour de leur parution
  • Restez informé sur ce qui se passe dans le monde de la psychologie
  • Recevez gratuitement dans votre boîte mail des articles pour vous aider à avancer et à surmonter les problèmes du quotidien

Partagez ici
  • C’est vraiment l’histoire qui continuera pour l’éternité… 🙂 Une fois convaincu qu’il y a un problème, l’homme y penserai jusqu’á l’infini. 🙂

    Personellement, le plus grand changement était lorsque une femme, Laila, avait dit: “Ce n’est pas le plus grand du monde, mais tu sais vraiment comment l’utiliser!”

    Après cela, pourquoi vouloir changer quelque chose qui n’est pas trop important? Il y a des hommes qui payent des milliers € pour aggrandir leur membre, et cela ne pourrait peut-être mëme pas changer la cause du problème – ce qui se passe entre les deux oreilles… 🙂

    • Cyril Malka says:

      Bonjour, Henrik,

      Oui, comme le dit l’adage: L’important n’est pas la taille de la baguette, mais son pouvoir magique.

      Mais le fait est qu’il vaut mieux travailler avec ce qui se passe entre les deux oreilles qu’entre les deux jambes, oui 🙂


      Amicalement,

      Cyril

      Oui, vous pouvez suivre une thérapie à distance avec Cyril Malka ! Plus d’informations ici =>http://malka.fr/912/

      Cyril Malka sur FaceBook => http://on.fb.me/HYQDMm

  • >