Nafissatou Diallo – ment-elle ?

(26/07-2011) – Nafissatou Diallo, la femme de chambre, a donné une interview à la chaîne américaine ABC. Dit-elle la vérité ou ment-elle sur ce qu’il s’est passé avec DSK ?

Décryptage psychologique du comportement de Nafissatou de l’interview en vidéo.

Pour en savoir plus sur comment détecter les mensonges voyez aussi :

Vous aimez ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement articles et nouvelles.

  • Recevez les nouveaux articles et nouvelles le jour de leur parution
  • Restez informé sur ce qui se passe dans le monde de la psychologie
  • Recevez gratuitement dans votre boîte mail des articles pour vous aider à avancer et à surmonter les problèmes du quotidien

Le texte : Mensonges et directions du regard

Le texte : Comment détecter les mensonges ?

Le cours vidéo de trois heures :  Apprenez à détecter les mensonges

Partagez ici
  • Sandrine B says:

    Coucou Cyril ! Heureuse de vous retrouver sur le net ! Très intéressante votre analyse… J’ai même envie d’ajouter qu’elle ne pleure pas vraiment, elle se force même. Elle n’a pas de larme aux yeux ni ne nez qui coule et son mouchoir ne sert à rien.
    Et vous ? que dites-vous lorsque vous vous grattouillez le nez en nous parlant, hein ?
    A très bientôt
    Sandrine

  • Cyril Malka says:

    Oui, les larmes de crocodiles y sont aussi.

    Pour une femme de chambre modeste qui ne sort pas beaucoup, travailleuse et loin des feux des projecteurs, il faut dire qu’elle a du talent. Pas une hésitation, pas un balbutiement, pas un recoupement, rien, c’est presque du Sarah Bernard.

    Tout paraît extrêmement bien étudié et rôdé.

    Quant à mon grattage de nez?

    Peut-être un peu d’incertitude?

    J’ai été obligé de refaire un de mes clips au moins 5 ou 6 fois vu les moyens techniques à ma disposition et vu que je me voyais inversé à l’écran je m’emmêlais les pédales avec droite et gauche (lorsque je pointais).

    … Maintenant, c’était peut-être aussi de la sueur, il fait 35 degrés ici… 😉

  • jackie says:

    Un plan discrédite à mon avis votre analyse : l’extrait dans lequel la victime présumée dit n’avoir jamais voulu apparaître en public. Elle regarde vers la droite…Difficile de croire qu’elle ment en disant cela.

  • chevanne says:

    Et le grand calme apparent de DSK, comment peut-il s’interpréter? Un homme constitué normalement ressortirait brisé de cette sale histoire ! Pas lui, il s’en va manger au restaurant , détendu, pas de honte, même pas gêné du mal occasionné à sa femme… non il est victime de ce qui lui arrive mais n’a pas l’air d’en souffrir ..

    Un psychopathe qui attaquerait une autre psychopathe, ça nous donnerait ce qui est filmé : lui qui va apparemment va bien et elle aussi puisque tous les deux ne sont peut être pas équipés émotionnellement! Mais il y a peut être bien eu agression quand même

  • Sandrine B says:

    Je ne sais même pas si un jour on connaîtra la vérité….

  • Nominoe says:

    Le coup du regard à droite = vérité, à gauche = mensonge ne doit pas être apliqué de façon aussi systématique Jackie, chaque expression/geste/mvt musculaire doit être évaluer dans un ensemble (contexte, culture, personnalité)
    Il y a les bases de la synergologie, et une application de celles-ci qui peut être différente selon les cas.
    Je ne crois pas un mot de cette femme, je suis convaincue qu’elle ne lâchera rien tout simplement parce qu’à ce stade, il lui est impossible de revenir en arrière.
    Et n’oublions pas que le menteur pathologique fini souvent par se convaincre de ses propres mensonges.
    Ce qui ne facilite pas notre étude !
    Aussi passionnante que soit l’étude du langage corporel, souhaitons que cela ne devienne jamais une forme de preuve, ou nombre d’entre nous, par mal être, exitation serait succeptible d’être sanctionné à tord.

  • Dan says:

    Excellent cette analyse! Merci!

    Nafi plaide la défense des pauvres immigrés contre les riches, mais elle entre ainsi contre le jeu de rôle qu’elle dit condamner: pourquoi un riche serait-il obligatoirement coupable? Et les pauvres immigrés, ne violent-ils jamais les femmes blanches?
    Elle peut mentir en ce sens qu’elle n’a pas été agressée mais peut-être consentante (et surprise de la tournure fougueuse! Rire) mais peut-être aussi parce qu’elle a été employée par la maffia pour faire tomber et payer DSK et que çà ne s’est pas passé aussi facilement que prévu et qu’elle est menacée de mort par ses commanditaires si elle échoue. Là elle devient capable de jouer un rôle au dessus de ses moyens naturels car sa vie est en jeu.

    Je précise que j’ai moi-même été violée jeune et que je suis tout-à-fait d’accord avec votre analyse: on la voit sourire quand elle raconte son “viol”, cela met très mal à l’aise!!! D’ailleurs, c’est comme Tristane Banon à l’émission de Delarue, elle rit en racontant comment DSK l’aurait coincée…

  • KuroTenshi says:

    Il faut savoir qu’Anne Saint-Clair connaît très bien DSK et ses écarts. A mon avis ils doivent avoir un accord ou être libertins car elle l’a toujours défendue bec et ongles.

    Tous les couples ne sont pas conventionnels comme les nôtres où la moindre tromperie sexuelle occasionne tristesse et séparation.

    Si DSK a besoin d’autres femmes pour assouvir son gros appétit sexuel, elle peut l’accepter tant qu’il n’y a pas de sentiments.

    • Cyril Malka says:

      Le seul truc est, qu’il est dangereux de jouer à ce jeu lorsqu’on est dans la position dans laquelle DSK se trouvait.

      Personnellement, je pense qu’il s’est passé quelque chose. Il a été piégé bêtement et c’est un piège qu’il aurait parfaitement pu éviter.

      Quels que soit les accord qu’on a avec nos partenaire ou époux(se), en tant que personne publique on est soumis à certaines restrictions. On peut en penser ce qu’on veut, mais le fait est que si on ignore ces faits, les retombées peuvent être catastrophiques, comme on l’a vu dans ce cas.

      • KuroTenshi says:

        Je suis entièrement d’accord avec toi sur ce point. Quand on est célèbre on a malgré tout une image à tenir. Je suis sûr comme toi qu’il s’est fait piéger bêtement. Et voila les conséquences.

  • stef says:

    Boujour Cyril,

    Je réagis à votre article tardivement car j’ai vu une vidéo d’un comportementaliste aujoud’hui et j’ai été surpris par ses conclusions qui me semble-t-il sont différentes des votre voire vous contredisent…
    Certes la vidéo est courte et les passages choisis sont un peu différents mais il s’agit si je ne me trompe pas de la même interview.
    C’est ici http://www.olivierclairouin.com/tag/comportementaliste/

    Je ne viens pas ici ouvrir un débat stérile pour savoir qui a raison et qui a tort, mais j’ai trouvé interessant de voir que le point de vue de deux professionnels sérieux pouvaient être différents du fait du choix des séquences.

    Bonne journée
    PS : je suis quand même plutôt conquis par votre approche.

  • martina says:

    Bonjour Cyril,

    et c’est bien dommage, cette nouvelle, car j’avais quant à moi appliqué votre méthode à DSK comme à Nicolas Sarkozy, et ça donnait … deux fieffés menteurs !
    Voici l’article – supplément “santé” du figaro d’aujourd’hui !

    Menteur ? N’ayez plus peur d’être trahi en un regard
    Par Pauline Fréour – le 12/07/2012
    Une étude dément la théorie selon laquelle il est possible de déterminer si quelqu’un dit la vérité en observant le mouvement de ses yeux.

    Les experts l’affirmaient depuis des années: une personne regardant en haut à droite en même temps qu’elle parle est en train de mentir. Si elle regarde en haut à gauche, elle dit la vérité. Cette hypothèse vient d’être réfutée par une étude britannico-canadienne publiée en ligne sur le site de la revue PLoS One.

    Article complet :
    http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/07/12/18630-menteur-nayez-plus-peur-detre-trahi-regard

    • Cyril Malka says:

      Non, bien sûr que non, cette étude n’est pas dommage.

      Je n’ai jamais dit ou écrit que c’était la seule méthode. Entre autres dans la vidéo de Nafissatou, je mets l’accent sur le fait qu’il faut d’abord voir dans quelle direction son regard va lorsqu’on lui pose une question concrète dans laquelle elle ne ment pas afin de s’assurer de son mécanisme.

      Et dans la vidéo et dans les textes que j’ai écrits sur le mensonge et dans le cours vidéo, j’utilise bien d’autres méthodes que juste le regard. Je n’ai jamais utilisé la direction du regard comme signe exclusif.

      Entre autres dans le texte: « utiliser la direction du regard » (http://malka.fr/514/mensonges-et-directions-du-regard/), j’écris:

      « Avant de vous lancer dans la détection de mensonge, pensez à connaître la personne à qui vous parlez. Ceci est surtout important si la personne ment beaucoup. Vous pouvez parfaitement risquer que celle-ci accède sa partie Rappel Visuel non pas pour inventer un mensonge, mais pour se souvenir d’un mensonge déjà annoncé ou conçu en avance. »

      Donc si la personne a trouvé son mensonge et qu’elle doit se le remémorer (comme c’est le cas dans cette expérience), elle va donc se tourner vers le côté mémoire. La direction du regard ne prendra le côté « fantaisie » que dans le cas où la question posée est inattendue.

      Wiseman aurait dû savoir cela.

      C’est dommage, car j’aimais bien Wiseman lorsqu’il a démarré avec ses livres sur la chance (que j’ai acheté d’ailleurs et que je vous recommande), puis il s’est mis à vouloir aller un peu envers et contre tout et dans beaucoup de ses derniers livres, il manque de consistance. Ou il ne connaît pas les théories qu’il prétend combattre ou il fait semblant, comme c’est le cas ici. Dommage.

  • martina says:

    Cyril

    merci de toutes ces précisions. En effet, c’est plus nuancé (effet de surprise, ou au contraire gestion de l’attitude quand on est coutumier du mensonge … Logique !).

    Je ne connais pas les livres sur la chance, de Wiseman, je vais regarder cela, merci encore !

    • Cyril Malka says:

      Au plaisir 🙂

      Je l’ai lu en anglais: The Luck Factor (http://amzn.to/NANOiO). Je l’avais trouvé très bien. Bien travaillé, sérieux, il est e´vident qu’il a travaillé longtemps dessus. Par contre, je ne suis pas sûr de son titre en version française. Il s’agit peut-être de “Notre Capital Chance” (http://amzn.to/LugiY1). Mais je ne suis pas sûr : ils sont deux écrivains sur Notre Capital Chance alors que Wiseman est seul sur Luck Factor…

      J’ai également lu: Paranormality: Why We See What Isn’t There (http://amzn.to/Qat3xk), je n’ai pas aimé du tout. Du travail baclé. Cela démarre assez bien mais on a l’impression qu’il veut tout contredire dans un seul livre alors après le premier quart du livre, c’est une page et demi sur un truc et 5 lignes contre et on passe au suivant (bon j’exagère un peu, mais c’est un peu comme ça, si vous voyez ce que je veux dire)

      Et malheureusement, son expérience sur le mensonge donne l’impression d’avoir été tout aussi bâclée.

      Par contre, ma femme a lu son livre “59 secondes pour prendre les bonnes décisions” (http://amzn.to/MmF68L) et elle me dit qu’il est très bien. je n’ai pas encore eu le temps de le lire et pour l’instant, il est toujours dans les cartons après notre déménagement. Mais il vaut la peine d’être lu dit ma femme. Il est très bien. Ma femme l’a lu en anglais, mais je pense que le contenu est le même.

      Voilà, maintenant, si l’été pourri continue en France, vous avez au moins de la lecture.

      Amicalement,

      Cyril

  • martina says:

    Bonsoir Cyril,

    en effet ça continue (le mauvais temps) ; merci pour la bibliographie qui sera très utile ! Les bonnes décisions, ça m’intéresse aussi – j’avais assisté à un colloque à l’Ecole militaire qui concernait les décisions absurdes (plus vite arrivées, et aux conséquences parfois incommensurables), j’avais été assez impressionnée par les exemples concrets. Lisez-le vite, vous aussi, “59 secondes pour prendre les bonnes décisions”et dites-nous si vous confirmez l’impression de votre femme, mais je lui fais confiance. Prendre des décisions en moins d’une minute, et ne pas (trop) se tromper, voilà qui est tentant !

    Bonne soirée, amitiés,

    martina

  • >