Combattre la honte

(23/08-2017) - Chacun d'entre nous a connu la honte à un moment donné ou à un autre de notre vie. Nous avons tous commis des actions ou dit quelque chose d'inadapté à un moment donné qui nous mène à avoir honte plusieurs semaines, mois voire années après.

La chose que beaucoup d'entre nous ne savent pas est que cette émotion, la honte, a tendance à se travestir et à se transformer pour émerger plus tard sous forme de panique, d'anxiété, de dépression ou d'autres émotions ou de comportements négatifs.

More...

La honte peut être sous-jacente et on n'y pense pas ou on ne s'en rend pas compte avant qu'il ne soit trop tard.

Réfléchissez-y. Est-ce que vos sentiments de panique, d'anxiété ou autre en fait viennent d'un sentiment de honte quelconque? Pouvez-vous alors retracer le chemin parcouru? Quand ça a commencé? Ce qui a donné le coup d'envoi?

Et si vous retrouvez cette honte, qu'en pensez-vous? Souhaitez-vous ne jamais avoir fait ce que vous avez fait ou dit ce que vous avez dit?Est-ce que vous culpabilisez? Est-ce que vous vous punissez de ce que vous avez fait ou dit, ou est-ce que vous haussez les épaules, souriez et est-ce que vous vous acceptez?

Pour certains d'entre nous, s'accepter est difficile et la moindre erreur peut mener à de forts sentiments de manque de confiance en soi. Si en plus, la honte qu'on traîne est ancienne et qu'on la traîne depuis notre plus jeune âge, on peut facilement se sentir tel un imposteur. On se dit qu'on est un fumiste et qu'on est extrêmement nul. Qu'on ne sera jamais suffisamment bon.

Beaucoup de gens ont un ancien sentiment de honte et ont l'impression qu'ils ne s'en débarrasseront jamais.

Est-ce le cas?

Bien sûr que non. C'est parfaitement possible et relativement simple (simple, oui, mais pas facile! Ne confondez pas les deux). Voici quelques conseils pour vous aider à vous en sortir:

1. Apprenez à vous faire confiance

Si vous avez envie de dire quelque chose à quelqu'un, et que ce n'est ni violent ni négatif envers vous ou envers cette personne, et que quelque chose vous retient. Et que quelque chose vous dit que vous ne devriez pas faire ou dire cette chose.

Posez-vous la question: où ai-je appris à penser comme ça?

Peut-être répétez-vous une façon d'être ou d'agir de votre passé, de la société, des attentes de certaines personnes.

Il est temps de faire le ménage là-dedans. Faites le tri et laissez tomber ces choses (que vous faites ou pas) qui vous empêchent d'être la personne que vous voulez être.

Vous aimez ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement articles et nouvelles.

  • Recevez les nouveaux articles et nouvelles le jour de leur parution
  • Restez informé sur ce qui se passe dans le monde de la psychologie
  • Recevez gratuitement dans votre boîte mail des articles pour vous aider à avancer et à surmonter les problèmes du quotidien

2. Pardon

La honte est une forme d'auto-jugement ou d'auto-condamnation et une façon de ne pas se pardonner.

Allons-y franchement: la meilleure façon d'identifier et de guérir de votre honte est de vous pardonner.

Oui, c'est vrai, dans un monde qui condamne, qui juge et qui fait la promotion de la honte, ce n'est pas chose aisée... Mais elle est nécessaire: ne laissez plus les autres définir votre valeur.

Vous êtes un être humain, comme tout le monde. Et nous avons tous fait ou dit quelque chose dont nous avons honte. Qu'est-ce qui vous rend si spécial?

Êtes vous divin? Si divin que vous ne devriez pas faire d'erreur? Jamais? Et en quoi est-ce que votre erreur devrait être impardonnable? Vous ne vous débarrasserez jamais de la honte si vous ne vous pardonnez pas.

Et ne jamais vous pardonner n'arrange rien. Cela ne répare rien. Cela ne fait rien avancer. Cela n'apporte rien à personne. Cela ne vous empêche pas de refaire la même bêtise: on ose espérer que, honte ou pas, vous avez appris de vos erreurs et que vous ne la répéterez pas. Donc le fait d'en avoir honte ne vous aide pas non plus sur ce plan. Bref. Ça ne sert à rien. Absolument rien.

Donc, commencez par comprendre votre côté humain, et votre faillibilité et acceptez ce que vous avez fait ou dit. Puis, pardonnez-vous et pardonnez aux autres.

Si vous avez vraiment des difficultés à travailler ce côté-là de l'affaire, consultez un psy capable de vous aider sur cette voie.

3. Soyez attentifs aux signes

Apprenez à reconnaître lorsque la honte montre le bout hideux de son nez. Voici quelques signes qui peuvent vous signaler que la honte de quelque chose vous bloque:

  • check
    Manque de confiance en vous dans une certaine situation
  • check
    Peur d'être embarrassé, peur de l'échec, peur du rejet
  • check
    Impression de ne pas être aimé, de ne pas être soutenu, d'être seul

Ces signes peuvent indiquer un sentiment sous-jacent de honte. Pas exclusivement, mais c'est une forte probabilité. Il est important pour vous, dans ce cas, de faire la liaison entre ces sentiments et la honte afin de l'examiner, de la comprendre et de la combattre.

Dans ce genre de situation, utilisez ma méthode magique: Papier-crayon (ou ordinateur + éditeur de texte en cette ère informatique).

  1. Écrivez toutes ces émotions négatives reliées à la situation.
  2. Écrivez les croyances qui vous bloquent.
  3. Combattez ces croyances par des arguments logiques et réels.
  4. Remplacez les croyances (trouvées en B) par des pensées basées sur des faits réels et sur votre condition humaine qui peuvent vous aider à avancer.

Bien entendu, ça ne marchera pas à tous les coups et vous avancerez petit à petit. Mais vous avancez. C'est ce qui compte. Dans la fable du lièvre et de la tortue, c'est la tortue qui est arrivée la première au but. Ce n'est pas une question de vitesse. (Cyril Malka)

Partagez ici

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: