Plan cul ou plan coeur ?

(06/07-2016)  - Bonjour Cyril

Depuis 4 mois, je fréquente un homme qui a 15 ans de plus que moi (55 ans) et qui est en couple. Sa compagne vit à l’étranger, ils ne sont pas mariés, n’ont pas d’enfant et se voient une semaine sur deux environ. Il a un travail d’indépendant, ce qui correspond bien à sa personnalité de self-made-man. C’est lui qui m’a draguée.

Nous avons une relation sexuellement épanouie qu’il a qualifiée de “coup de canif” dans son contrat avec sa compagne. Par ailleurs, nous nous apprécions beaucoup et nous avons aussi des affinités professionnelles étant dans le même domaine d’activité (je travaille aussi en tant qu’indépendante).

Il souhaite d’ailleurs que nous travaillions ensemble. Il ne me fait aucune promesse, ne parle jamais de sentiment, mais a paniqué un jour où j’avais pris mes distances, me sentant délaissée par lui, ce qui m’avait valu SMS, appels et une démonstration forte de tendresse et d’attachement.

More...

.Après lui avoir organisé une belle soirée d’anniversaire il y a un mois, je vois que ce geste n’a pas eu son effet pour renforcer notre relation. Il a ensuite passé 8 jours sans me contacter et depuis je le vois peu et reçois peu de nouvelles, sauf sur le plan professionnel où il peut se montrer pressant.

Il voit plus souvent sa compagne et part en vacances avec elle bientôt, ce qui doit être une source d’excitation et de complicité forte dans leur couple.

Je sais bien qu’à la lecture de mon message, tout semble évident, tout est écrit déjà et que je me fourvoie dans un aveuglement, car je n’arrive pas à admettre que je ne puisse être qu’un simple plan cul, un simple plan boulot. Je ne lui demande pas de quitter sa compagne à ce stade, mais que nous ayons une forme de romance, que nous vivions cette histoire “vraiment”.

J’ai envie de rompre, car je sens que je vais être très malheureuse avec un attachement qui se construit.

Je précise que je sors d’une rupture amoureuse après 15 ans de relation et 3 enfants et que je revis depuis cette séparation, étant disponible pour vivre une belle histoire, sans le quotidien du couple toutefois.

Ma question : puis-je espérer vivre une forme de romance avec cet homme déjà en couple ? Ou suis-je en plein dans la caricature du plan cul qui rajeunit et revigore l’homme quinquagénaire ?

Merci Cyril pour votre regard éclairé ! Je crois que votre réponse va être la deuxième solution 🙁

Marie


Bonjour, Marie,

Oui, il est incroyable comme le fait de décrire une situation peut clarifier les choses. Rien qu'en décrivant, on met des choses en place.

C'est apparemment ce qui s'est passé dans ce cas.Apparemment, cet homme a bien accroché avec vous. Il vous a dragué, s'est prouvé à lui-même qu'il pouvait toujours emballer une femme plus jeune que lui, apparemment, vous vous entendez bien sexuellement donc ça a également flatté son ego. Il était peut-être amoureux et ces hormones (qui font des fois perdre la tête) ont une durée de vie d'à peu près trois mois.Après ces trois mois, une fois les hormones retombées, apparemment, il ne restait plus grand-chose, ce qui correspond, d'après ce que je comprends, à la période de son anniversaire et de sa prise de distance. Dans les relations plus sérieuses, après ces trois mois, restent des émotions, une chaleur, voire un amour qui fait qu'on peut bâtir une relation durable.

Mais pour l'instant, donc, il est passé à autre chose et vous n'êtes pas incluse dans cette "autre chose". En passant, il a eu la franchise de ne rien vous promettre. Juste quelques compliments qui pouvaient vous faire penser que vous aviez une certaine importance afin que vous ne laissiez pas tomber : Le "coup de canif", par exemple, peut vous mener à penser que vous revêtez une certaine importance. De cette façon il pensait pouvoir vous contrôler.Lorsqu'il a pris ses distances, il s'imaginait peut-être que vous alliez flipper, l'appeler, le contacter... Ce qui n'a pas été le cas. Dans ce cas, il a ranimé la flamme.

Aujourd'hui, plusieurs possibilités:

- Ou bien, faute d'hormones, vous êtes moins intéressante et il est peut-être en train de draguer une autre femme.

- Ou bien il y avait des soucis entre lui et sa compagne et vous avez été utilisée à fins de la manipuler. Votre rôle est maintenant fini, ou peut-être veut-il vous garder sous la main.

- Ou bien sa relation a été boostée par son infidélité et il a retrouvé sa compagne. Vous ne l'intéressez donc plus à part peut-être pour un plan cul et une pizza de temps à autre si vous vous défendez bien au lit à son goût.

- Ou bien il cherche à vous manipuler à être plus accrochée à lui en jouant à "suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis".Voilà à peu près les possibilités que je vois.

Je ne veux pas prendre de décision pour vous, mais je trouve qu'il n'y a pas grand-chose d'intéressant dans ce genre de relation.

Par contre, je trouve que vous devriez utiliser cette (més)aventure pour avancer vous même et vous poser quelques questions:

- Vous dites que vous sortez d'une relation de 15 ans qui n'a apparemment pas été de tout repos, et que depuis, vous revivez. Pourquoi cette envie de vivre une histoire avec qui que ce soit? Qu'est-ce qui vous manque? Que recherchez-vous?

- Comment définissez-vous une belle histoire? Parce qu'en entrant dans une relation avec un homme déjà en couple (quoi que relativement libre), de 15 ans votre aîné, ce n'est peut-être pas les meilleures conditions pour composer une belle histoire.

- Ceci dit, peut-être faudrait-il voir ce qui vous effraie ou ce que vous ne désirez pas avoir dans le "quotidien du couple", parce que souvent, la belle histoire ne vous sera pas donnée pour rien. En gros: si la belle histoire comprend un homme, il y a de fortes chances pour que vous deviez choisir une vie de couple. Sous une forme plus ou moins libre, certes, mais je crains qu'il vous faille donner pour pouvoir recevoir.

Mais dans cette situation, à moins d'apprécier être la cinquième roue du carrosse, je pense qu'il vaut mieux tirer un trait sur cette relation. Gardez le positif que vous en avez tiré. Prenez du temps seule, pour vous et pour préciser ce que vous désirez, comment faire pour y arriver et, surtout, ce que vous ne voulez pas (ou plus) accepter.

Bon courage,

Cyril

Vous aimez ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement articles et nouvelles.

  • Recevez les nouveaux articles et nouvelles le jour de leur parution
  • Restez informé sur ce qui se passe dans le monde de la psychologie
  • Recevez gratuitement dans votre boîte mail des articles pour vous aider à avancer et à surmonter les problèmes du quotidien

Partagez ici

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: