Plan cul ou plan coeur ?

(06/07-2016)  - Bonjour Cyril

Depuis 4 mois, je fréquente un homme qui a 15 ans de plus que moi (55 ans) et qui est en couple. Sa compagne vit à l’étranger, ils ne sont pas mariés, n’ont pas d’enfant et se voient une semaine sur deux environ. Il a un travail d’indépendant, ce qui correspond bien à sa personnalité de self-made-man. C’est lui qui m’a draguée.

Nous avons une relation sexuellement épanouie qu’il a qualifiée de “coup de canif” dans son contrat avec sa compagne. Par ailleurs, nous nous apprécions beaucoup et nous avons aussi des affinités professionnelles étant dans le même domaine d’activité (je travaille aussi en tant qu’indépendante).

Il souhaite d’ailleurs que nous travaillions ensemble. Il ne me fait aucune promesse, ne parle jamais de sentiment, mais a paniqué un jour où j’avais pris mes distances, me sentant délaissée par lui, ce qui m’avait valu SMS, appels et une démonstration forte de tendresse et d’attachement.

More...

.Après lui avoir organisé une belle soirée d’anniversaire il y a un mois, je vois que ce geste n’a pas eu son effet pour renforcer notre relation. Il a ensuite passé 8 jours sans me contacter et depuis je le vois peu et reçois peu de nouvelles, sauf sur le plan professionnel où il peut se montrer pressant.

Il voit plus souvent sa compagne et part en vacances avec elle bientôt, ce qui doit être une source d’excitation et de complicité forte dans leur couple.

Je sais bien qu’à la lecture de mon message, tout semble évident, tout est écrit déjà et que je me fourvoie dans un aveuglement, car je n’arrive pas à admettre que je ne puisse être qu’un simple plan cul, un simple plan boulot. Je ne lui demande pas de quitter sa compagne à ce stade, mais que nous ayons une forme de romance, que nous vivions cette histoire “vraiment”.

J’ai envie de rompre, car je sens que je vais être très malheureuse avec un attachement qui se construit.

Je précise que je sors d’une rupture amoureuse après 15 ans de relation et 3 enfants et que je revis depuis cette séparation, étant disponible pour vivre une belle histoire, sans le quotidien du couple toutefois.

Ma question : puis-je espérer vivre une forme de romance avec cet homme déjà en couple ? Ou suis-je en plein dans la caricature du plan cul qui rajeunit et revigore l’homme quinquagénaire ?

Merci Cyril pour votre regard éclairé ! Je crois que votre réponse va être la deuxième solution 🙁

Marie


Bonjour, Marie,

Oui, il est incroyable comme le fait de décrire une situation peut clarifier les choses. Rien qu'en décrivant, on met des choses en place.

C'est apparemment ce qui s'est passé dans ce cas.Apparemment, cet homme a bien accroché avec vous. Il vous a dragué, s'est prouvé à lui-même qu'il pouvait toujours emballer une femme plus jeune que lui, apparemment, vous vous entendez bien sexuellement donc ça a également flatté son ego. Il était peut-être amoureux et ces hormones (qui font des fois perdre la tête) ont une durée de vie d'à peu près trois mois.Après ces trois mois, une fois les hormones retombées, apparemment, il ne restait plus grand-chose, ce qui correspond, d'après ce que je comprends, à la période de son anniversaire et de sa prise de distance. Dans les relations plus sérieuses, après ces trois mois, restent des émotions, une chaleur, voire un amour qui fait qu'on peut bâtir une relation durable.

Mais pour l'instant, donc, il est passé à autre chose et vous n'êtes pas incluse dans cette "autre chose". En passant, il a eu la franchise de ne rien vous promettre. Juste quelques compliments qui pouvaient vous faire penser que vous aviez une certaine importance afin que vous ne laissiez pas tomber : Le "coup de canif", par exemple, peut vous mener à penser que vous revêtez une certaine importance. De cette façon il pensait pouvoir vous contrôler.Lorsqu'il a pris ses distances, il s'imaginait peut-être que vous alliez flipper, l'appeler, le contacter... Ce qui n'a pas été le cas. Dans ce cas, il a ranimé la flamme.

Aujourd'hui, plusieurs possibilités:

- Ou bien, faute d'hormones, vous êtes moins intéressante et il est peut-être en train de draguer une autre femme.

- Ou bien il y avait des soucis entre lui et sa compagne et vous avez été utilisée à fins de la manipuler. Votre rôle est maintenant fini, ou peut-être veut-il vous garder sous la main.

- Ou bien sa relation a été boostée par son infidélité et il a retrouvé sa compagne. Vous ne l'intéressez donc plus à part peut-être pour un plan cul et une pizza de temps à autre si vous vous défendez bien au lit à son goût.

- Ou bien il cherche à vous manipuler à être plus accrochée à lui en jouant à "suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis".Voilà à peu près les possibilités que je vois.

Je ne veux pas prendre de décision pour vous, mais je trouve qu'il n'y a pas grand-chose d'intéressant dans ce genre de relation.

Par contre, je trouve que vous devriez utiliser cette (més)aventure pour avancer vous même et vous poser quelques questions:

- Vous dites que vous sortez d'une relation de 15 ans qui n'a apparemment pas été de tout repos, et que depuis, vous revivez. Pourquoi cette envie de vivre une histoire avec qui que ce soit? Qu'est-ce qui vous manque? Que recherchez-vous?

- Comment définissez-vous une belle histoire? Parce qu'en entrant dans une relation avec un homme déjà en couple (quoi que relativement libre), de 15 ans votre aîné, ce n'est peut-être pas les meilleures conditions pour composer une belle histoire.

- Ceci dit, peut-être faudrait-il voir ce qui vous effraie ou ce que vous ne désirez pas avoir dans le "quotidien du couple", parce que souvent, la belle histoire ne vous sera pas donnée pour rien. En gros: si la belle histoire comprend un homme, il y a de fortes chances pour que vous deviez choisir une vie de couple. Sous une forme plus ou moins libre, certes, mais je crains qu'il vous faille donner pour pouvoir recevoir.

Mais dans cette situation, à moins d'apprécier être la cinquième roue du carrosse, je pense qu'il vaut mieux tirer un trait sur cette relation. Gardez le positif que vous en avez tiré. Prenez du temps seule, pour vous et pour préciser ce que vous désirez, comment faire pour y arriver et, surtout, ce que vous ne voulez pas (ou plus) accepter.

Bon courage,

Cyril

Vous aimez ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement articles et nouvelles.

  • Recevez les nouveaux articles et nouvelles le jour de leur parution
  • Restez informé sur ce qui se passe dans le monde de la psychologie
  • Recevez gratuitement dans votre boîte mail des articles pour vous aider à avancer et à surmonter les problèmes du quotidien

Partagez ici
  • Bonne réponse. 🙂

    Je pense aussi qu’à l’age de 40, Marie a de très bonnes chances d’avoir une relation beaucoup plus joyeuse avec un homme qui est prèt à se connecter officiellement avec elle.
    J’aimerais bien dire, que votre livre Émotions – mode d’emploi serait très utile pour mettre en place toutes les pensées sur ce sujet. 🙂

  • Bonjour Cyril,

    Depuis plusieurs jours je suis en boucle sur internet pour chercher des explications à la situation que je vis depuis 5 ans.
    Disons que la première année j’ai croisé celui que j’appelle mon toxique et que j’ai cru croiser le prince charmant effectivement.

    Et oui il est clair que cet homme est un PN.
    Néanmoins il m’a quitté sans ménagement avec sarcasmes et moqueries voir insultes en prétextant devoir se trouver lors d’un tour du monde en 2011.
    En réalité le tour du monde l’a amené dans le lit d’une de mes amie célibataire présenté l’été précédant (mais je ne l’ai su que bien après).
    J’ai tenu 1 an et demi sans le voir ni le contacter et puis il m’a écrit me disant “je suis comme ET je viens en paix…”.
    J’ai repris avec lui apprenant qu’il quittait la femme avec laquelle il était depuis 6 mois et avec laquelle il habitait.Ce qu’il en disait était atroce et je me dis maintenant qu’il a dû souvent tenir les mêmes propos à mon égard…

    Il m’a accordé un weekend de love bombing avec massage à 2 resto, roucoulade et blablabla.
    On est reparti dans les tromperies les mensonges, il m’a fait aménager son studio parisien gratuitement (je suis Architecte d’intérieurs) en me promettant un voyage mais a filé à seul à New York.
    A eut une liaison avec sa coloc et ami qui se séparait e son mari et s’est distancé au retour.
    J’ai rompu…
    6 mois sans et re-écrits diners etc… 6mois avec.
    Le schéma se reproduit je ne m’en sors pas et m’épuise.
    Je suis sa maitresse puisque depuis 2 ans il s’est trouvé une officielle et assiège mon mail et téléphone pour que je recouche avec lui.
    Je suis tellement formidable qu’il ne peut m’oublier et le plaisir du lien avec moi…

    Cela fait donc 5 ans que je suis dans ce yoyo émotionnelle, seule, malheureuse, que je n’arrive à rien lorsque durant mes séparations j’essaye une relation avec un homme normal car sa cours me parait fade et je ne tombe pas amoureuse.
    Donc il me rattrape facilement d’autant que je reviens vers lui parfois, lui trouvant style et panache.
    Mais même si je le maintiens un peu à distance et sait faire de la contre manipulation voir lui dire ses 4 vérités ou non, je l’aime et gâche ma vie…
    Aussi il ne m’accorde que des miettes de son temps qu’une relation d’alcôve mais me matraque de sextos durant ses vacances car il s’ennuie.

    Aujourd’hui au bout des ses 4 reprises je n’en peut plus et je dois me distancer.
    Ce qui m’a fait réagir sur votre blog c’est que rien ne changera et même si il quitte sont officielle il en prendra une autre.
    Idem pour ses maitresse il m’a avoué cette semaine en avoir plusieurs et vouloir que nous nous rencontrions.
    J’ai réagi vertement cette attitude et sordide grossière et malsaine.
    Je ne sais même pas si c’est vrai…

    Je peux être publiée sans problème si mon intervention peut être utile.
    Ce qu’il faut c’est que je m’en sorte.

    Merci cordial pour votre blog d’un confort bienvenu et utile.
    Lorsqu’on le parcoure on a plus aucun doute et l’on est face à l’horrible réalité on est manipulée et même pas aimée par un PN.
    La semaine dernière j’ai fuis et ne me suis pas rendue disponible alors que nous devions nous voir.
    Je n’ai pas répondu à ses 3 appels et ai envoyé un texto disant “c’est fini”, il a répondu “je respecte ton choix don’t act, tous les mots seront mal interprétés je t’embrasse…”

    Je me suis déchainée et lui ai sorti ses 4 vérités dont “arrêtes de m’embrasser au passage” il a ajouté “bien”.
    Je tourne comme un lion en cage pour ne pas écrire, demander des explications, lui en vouloir de son indifférence etc…
    Que penser et comment faire ?

    Merci
    Laurence

    Laurence

    • Cyril Malka says:

      Bonjour, Laurence,

      Je ne sais pas quel âge vous avez, mais peut-être avez-vous connu les magnétophones à cassettes? Si oui, vous vous souvenez peut-être que sur la plupart d’entre eux, on trouvait un bouton qui s’appelait “pause”: lorsqu’on appuyait sur ce bouton, les têtes de lecture reculaient (sur les magnétophones de bonne qualité) et la cassette arrêtait de tourner.

      Ce que cet homme fait, c’est appuyer sur le bouton “pause”. Vous n’avancez plus et vous n’avancerez plus tant qu’il vous contrôle.

      À vous maintenant de faire avancer le film, ou plutôt remettre la musique en route.

      Pour ce faire, il n’y a qu’une seule chose à faire: rompez! Il vaut mieux que ça vienne de vous afin que vous ayez la possibilité de lui dire ce que vous avez à lui dire (il y a de fortes chances pour que ça ne le touche pas, mais au moins, vous l’aurez dit) ou éventuellement écrivez-lui un mail, car dans ce cas, vous ne verrez pas que ça ne le touche pas. Soyez celle qui rompt afin de vous assurer que vous puissiez dire ce que vous avez à lui dire et faire votre travail de deuil. Si la rupture vient de lui, ce sera fait de façon à vous faire le plus de mal possible sans que vous puissiez ressentir que vous avez mis un point final à la relation. Donc il est important que ça vienne de vous.

      Ensuite, coupez tout contact. Quand je dis “tout”, je veux dire “tout” contact: si vous ne pouvez pas changer de numéro de téléphone, bloquez ses appels et SMS de façon à ne jamais les voir (des logiciels gratuits font ça très bien pour le cas où votre téléphone n’a pas cette fonctionnalité), bloquez-le sur Facebook, Twitter et autre. Mettez un filtre sur votre e-mail afin que ses mails soient effacés directement sans que vous les voyiez. N’allez plus aux endroits où vous pouvez le rencontrer, évitez les gens qui le connaissent. Effacez tous ses mails (et vos réponses), effacez les photos que vous avez de lui, les films… Tout. Absolument tout.

      C’est un ménage difficile, mais nécessaire. Ne gardez rien pour la bonne raison qu’à part garder un rêve vivant, cela ne vous apportera rien. Laissez son visage s’estomper de votre mémoire.

      Puis, commencez à travailler sur vous pour avancer. Cela pourra prendre un an ou deux, mais vous vous en sortirez.

      J’ai écrit un livre sur le sujet: Revivre après une relation toxique. Vous pouvez le trouver sur amazon. Plus précisément ici => http://malka.fr/revivre, il pourra vous aider à avancer.

      Donc le meilleur plan est: Rupture – ménage – reconstruction

      Cela va être difficile, mais une fois le travail accompli, vous serez heureuse de l’avoir fait. Croyez-moi.

      Bon courage.


      Amicalement,

      Cyril

      Oui, vous pouvez suivre une thérapie à distance avec Cyril Malka ! Plus d’informations ici => http://malka.fr/912/

      Cyril Malka sur Facebook => http://on.fb.me/HYQDMm

  • >