12/31/2015

Nomophobie et dépendance aux smartphones chez les ados

Ado et smartphone

(31/12-2015) - Oui, c'est vrai, on parle de dépendance le plus souvent par rapport à l'alcool, aux drogues ou au jeu. On oublie souvent qu'on peut parfaitement être dépendant d'autres stimulants que ces trois-là.

Les ordiphones, téléphones intelligents, plus communément appelés "smartphones" ont changé notre compréhension du téléphone.

Le téléphone est aujourd'hui bien plus qu'un moyen de communication. Grâce au smartphone nous pouvons maintenant avoir notre appareil photo, notre GPS, une caméra, notre console de jeu et même notre bibliothèque sous la main... Et en plus, le smartphone nous permet d'accéder à l'internet.

La nomophobia (la phobie de se trouver sans téléphone portable) est définie par la peur irrationnelle de se trouver sans contact par téléphone portable et est une des phobies modernes.

More...

Avez-vous essayé de voir combien de temps vous pouvez rester sans vérifier ce qui se passe sur votre smartphone? Et vos enfants et leurs smartphones? Avez-vous essayé de mesurer ce laps de temps?

Le problème des ados est qu'ils se plongent tellement dans leur smartphone qu'ils en oublient le monde autour d'eux. On peut aujourd'hui voir des smartphones-zombies marcher dans les couloirs de l'école entre les cours et à la maison. Ils sont connectés à leurs smartphones, mais déconnectés de la réalité. Même si les enfants s'amusent, leur amusement se doit d'être documenté au travers de photos, de vidéos, de textos.

Tout ceci, ainsi que l'habitude de regarder un grand nombre de vidéos YouTube, de jouer des heures à des jeux vidéo et de lire en ligne peut mener à ce qui aujourd'hui est défini comme l'IAD: Internet Addiction Disorder - La dépendance d'Internet.


D'après le centre de recherche Pew Research Trust's Internet Research Project :

Vous aimez ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement articles et nouvelles.

  • Recevez les nouveaux articles et nouvelles le jour de leur parution
  • Restez informé sur ce qui se passe dans le monde de la psychologie
  • Recevez gratuitement dans votre boîte mail des articles pour vous aider à avancer et à surmonter les problèmes du quotidien
  • Plus de 90 % des Américains ont un smartphone (pour la France, ce chiffre alterne entre 57% et 61%, tout dépend des sources).
  • 67 % des utilisateurs vérifient leur smartphone pour voir s'ils ont reçu un message ou un appel même lorsque le téléphone ne sonne pas.
  • 44 % des utilisateurs dorment avec leur smartphone près de leur lit afin d'être sûr qu'ils ne ratent aucun texto, appel ou message d'un des médias sociaux.
  • 29 % des utilisateurs admettent qu'ils ne peuvent pas s'imaginer leur vie sans leur smartphone.

Que je sache, il n'y a pas encore d'étude de ce genre en France, mais cela ne veut pas dire que ce comportement n'existe pas.

L'université de Derby (Angleterre) a récemment mené une étude sur le comportement et les smartphones. La conclusion était tout simplement : "Les smartphones sont un danger de dépendance psychologique pour les enfants. Ils encouragent les comportements narcissiques."

Pensez à étudier et à vérifier le comportement de votre enfant. Vérifiez si votre ado est constamment pendu à son smartphone. Remarquez son comportement lorsqu'il n'a pas beaucoup de batteries ou lorsqu'il n'y a pas de connexion internet. Posez-lui des questions afin de voir s'il est attentif au monde autour de lui. N'hésitez pas à agir si vous remarquez des signes de dépendance.

Ceux-ci sont, entre autres :

  • Nuits agitées.
  • Angoisses.
  • Isolation sociale.
  • Crises de nerfs.
  • Prise de poids ou perte de poids conséquente.
  • Insomnies.
  • Colères.

Si vous remarquez que votre enfant montre des signes de dépendance, vous pouvez prendre certaines mesures :

Créez des zones sans téléphone
Interdisez l'utilisation du smartphone dans certaines pièces telles que la cuisine, le salon ou la chambre.

Ayez des horaires pour le smartphone
Ceci peut être matière a conflit, donc soyez préparé, car si votre ado est dépendant, il fera tout son possible pour contourner cette règle. Mettez des horaires à l'utilisation du smartphone, par exemple deux heures par jour, après le retour de l'école, pendant lesquelles votre enfant pourra utiliser son smartphone pour accéder aux médias sociaux, jouer des jeux ou autre.

Faites respecter la vie de famille
Les smartphones interdits à table devraient être la règle, même en mode silencieux. Et pas de "je veux juste voir un truc!". Les dîners en famille, les anniversaires et les vacances en famille devraient être sans smartphone. Si cela est trop, vous pouvez autoriser quelques photos et quelques vidéos lors de certains moments clefs.

Contrôlez l'activité de votre enfant
En tant que parent, vous avez la responsabilité de votre enfant, même si celui-ci est ado. Faites-lui comprendre qu'en tant que parent, vous avez parfaitement le droit de contrôler son activité sur internet. Installez un contrôle parental afin de limiter l'utilisation du smartphone.

Faites-le suivre
Certaines formes de dépendances peuvent être difficiles à abandonner et il peut y avoir besoin de faire appel à un professionnel. N'hésitez pas à le faire le cas échéant. Le fait de faire entrer un thérapeute dans la danse peut vous soutenir dans votre combat tout en évitant certaines tensions entre vous et votre enfant. (Cyril Malka)

Partagez ici

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: