Six signes que vous ne vivez pas la vie que vous êtes censé vivre

Dream(19/08-2015) – D’après Abraham Maslow, qui est le psychologue derrière la fameuse pyramide. Nous avons le besoin d’une auto-actualisation. L’auto-actualisation est, en gros, lorsque nous réalisons notre potentiel. Lorsque les défis que nous rencontrons sont adaptés à nos forces et que nous sommes absorbés, engagés totalement dans ce que nous faisons. C’est lorsque nous ne nous remettons pas en question et nous ne nous demandons pas quel est le but de ce que nous faisons. Enfin, c’est à ce moment que nous nous sentons vivants, comblés et probablement le plus heureux.

Néanmoins, beaucoup de gens vivent leur quotidien sans pouvoir répondre avec certitude à la question: « Est-ce ici la vie que je suis supposé vivre ? »

Alors pour vous aider à répondre à cette question, ou pour vous aider à changer de cap, voici ici six signes que la vie que vous vivez n’est pas celle à laquelle vous aspirez et ce que vous pouvez y faire.

Vous engourdissez vos émotions

Boire trop, travailler trop, acheter trop de choses, manger trop, jouer à des jeux d’argent et passer trop de temps à ne pas faire grand-chose sur internet sont signe que vous engourdissez vos émotions. La raison pour laquelle on fait cela est pour essayer de ressentir autre chose que ce que l’on ressent au quotidien. On ressent trop de gêne, trop d’inconfort, une agitation tout simplement, car on n’est pas « à sa place ». On a besoin de se distraire et de se distancer cet inconfort. Mais en fait, ce qu’on fait là, c’est une façon d’éviter d’y faire face. On ne fait pas face à la réalité. La réalité est qu’on a le sentiment qu’on ne vit pas la vie qu’on voudrait vivre.

Vous aimez ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement articles et nouvelles.

  • Recevez les nouveaux articles et nouvelles le jour de leur parution
  • Restez informé sur ce qui se passe dans le monde de la psychologie
  • Recevez gratuitement dans votre boîte mail des articles pour vous aider à avancer et à surmonter les problèmes du quotidien

Que faire: Arrêter d’engourdir vos émotions et commencez à les écouter. Qu’il y a-t-il sous la surface ? Est-ce un désir de connexions ? Est-ce le besoin de ressentir que votre travail a de l’importance ? Est-ce l’envie de faire quelque chose de différent ? Le besoin de créer quelque chose ? Le sentiment de faire face à des défis ? Quel que soit le sentiment, écoutez-le jusqu’au moment où vous mettez le doigt dessus. Une fois que vous savez exactement ce que vous voulez ressentir, vous pouvez commencer à écrire le script de vie qui vous y mènera.

Vous enviez le succès des autres

Bon, c’est un fait, vu de l’extérieur, l’herbe est toujours plus verte de l’autre côté de la barrière et on peut avoir l’impression que la vie des autres est plus passionnante, qu’ils ont plus d’argent, voyagent plus souvent, et tout et tout. On a tendance à ne pas voir les côtés négatifs de la vie des autres. Ce n’est pas cela dont je parle, mais d’envier le succès des autres. De vouloir que ce soit vous qui aviez tout ce qu’ils ont. Leur succès représente ce que vous voulez. Vous voudriez ce qu’ils ont au lieu de ce que vous avez. Si vous ressentez que la vie de quelqu’un d’autre est bien meilleure que la vôtre, c’est ici un signe que vous n’êtes pas satisfait de votre vie. Vous ressentez que vous voulez faire autre chose, ou que vous devriez avoir plus. Quelque part, ce que vous faites en ce moment n’est pas adéquat.

Que faire: Arrêtez de regarder vers l’extérieur et regardez à l’intérieur. Plutôt que de voir la vie des autres comme un exemple, regardez la vôtre et posez-vous les questions: Pourquoi n’est-ce pas suffisant ? Pourquoi est-ce que ma vie ne me paraît pas acceptable telle qu’elle est ? Quelles parties de ma vie me paraissent inacceptables ? Et lorsque vous vous posez ces questions, soyez sûr d’y répondre vous-même et seul. C’est vous, et vous seul qui pouvez déterminer ce qui vous paraît acceptable et adéquat ou pas.

Vous recherchez constamment une forme de validation

Même si nous apprécions tous les louanges, et même si c’est parfaitement légitime, il y a une différence entre aimer les louanges et demander la permission. Si vous recherchez fréquemment la validation de vos actions, de vos pensées, de votre personnalité, de votre travail ou autre, les louanges deviennent un baromètre qui va indiquer si ce que vous faites est bien ou pas: Si mes amis aiment cet article que je viens de mettre en ligne (ou sur Facebook), s’ils apprécient cette action, valident cette relation, etc., cela veut dire que c’est bien et donc que je dois continuer dans cette direction.

Et pourtant, ceci est un signe que vous avez des doutes. Et c’est pour cela que vous avez besoin de la validation des autres: Pour effacer vos doutes. Mais en fait, vos doutes, vos sentiments que quelque chose n’est peut-être pas correct, pas malin, faux ou autre, c’est un signal. Un signal que vous êtes en train de faire quelque chose qui, en fin de compte, n’est pas « vous ». Car lorsque vous faites quelque chose et que vous désirez fortement et que vous pensez est ” vous “, quand vous avez une vocation par exemple, vous n’avez aucun doute et vous n’avez pas besoin de la validation des autres.

Que faire: Demandez-vous: Quand est-ce que je me sens plus sûr de moi ? Quand est-ce que je ressens que je sais exactement ce que je fais ? Posez-vous ces questions et continuez à vous les poser jusqu’à ce que vous arriviez à des réponses aussi précises que possible et jusqu’à ce que vous puissiez décrire quelque chose que vous faites sans avoir besoin de l’approbation des autres.

Vous vous sentez vide

On peut tous se sentir seul, isolé et vide de temps à autre. Mais si vous vous avez un sentiment chronique de vide, c’est un signe que quelque chose ne va pas. Souvent, ce qui manque c’est le sentiment d’avoir une utilité, une raison d’être. Parce que le vide c’est ce qui arrive lorsque vous ressentez que la vie que vivez n’a pas suffisamment de sens, voire pas du tout. C’est ce qu’on ressent lorsqu’on a l’impression que quoi qu’on fasse, cela ne change pas grand-chose. Et, à un niveau plus profond, c’est lorsqu’on a la conviction qu’on n’a aucune importance. Au contraire, lorsque vous faites ce vous êtes censé faire, vous vous sentez obligé de le faire, car vous savez que cela fait une différence.

Que faire: Posez-vous les questions Quand est-ce que je ressens que ce que je fais a une importance ? Quand est-ce que je ressens que ce que je fais fait une différence ? Ici aussi, soyez aussi spécifique que possible. Continuez de vous questionner jusqu’à ce que vous arriviez à une réponse précise et que vous puissiez décrire précisément la, ou les, activité(s) en question. Lorsque vous ressentez que telle ou telle chose, peu importe laquelle, vous donne l’impression que vous faites une différence, vous vous rapprochez encore plus de la vie que vous êtes censé vivre.

therapie

Vous êtes facilement frustré

Les frustrations sont des voyants d’alerte. Ce sont des avertissements et souvent, les frustrations se développent en actes impulsifs comme « péter un plomb ». Ce qui n’arrange absolument rien du tout, bien au contraire.

Néanmoins, les frustrations ont une bonne raison d’être et une beaucoup de gens ne prennent pas l’avertissement au sérieux. Pourtant, l’insatisfaction chronique, et ses frustrations, est un signe que quelque chose ne va pas. C’est un signe que vous ne vivez peut-être pas la vie que vous êtes censé vivre. Quelqu’un d’autre pourrait vivre ces mêmes situations et être tout à fait satisfait et ne jamais ressentir de frustration, mais pour vous, ici, maintenant, quelque chose ne tourne pas rond et votre frustration constante vous le signale.

Que faire: Posez-vous les questions suivantes: Qu’est-ce qui me gêne le plus dans ma vie actuelle ? Quelle est la chose que j’aimerais le plus changer dans ma vie ? Lorsque vous répondez à ces questions, vous allez découvrir qu’une ou plusieurs parties de votre vie ne collent pas avec vos valeurs. Et vous aurez alors identifié une ou plusieurs valeurs, ce qui veut dire que vous pouvez commencer à créer une vie basée sur ces valeurs.

Votre vie n’a pas de direction

Bien entendu, il arrive souvent que quelqu’un nous contacte avec une proposition qui nous permettrait de gagner beaucoup d’argent ou autre. Une possibilité de changer de vie. Et bien entendu, ce genre de chose est attirant. Mais si vous avez l’idée de tout abandonner et sauter sur de telles occasions sans regarder derrière vous, c’est un signe que ce que vous recherchez n’est pas dans votre vie actuelle. Car, réfléchissons un instant, si vous croyiez en ce que vous viviez en ce moment, si vous pensiez que vous viviez la vie que vous êtes censé vivre, sauteriez-vous sur une tout autre occasion ? Est-ce que vous abandonneriez tout ? Donc apparemment, non, votre vie n’a pas la direction que vous souhaitez.

Que faire: Posez-vous les questions suivantes: Quelles sont les choses que je fais et que je ne veux pas, ou que je ne peux pas arrêter ? Quelles sont les activités qui m’absorbent totalement ? Les réponses révèleront les choses dans lesquelles vous vous engagez le plus. Et le sentiment de s’engager dans ce que vous faites est un signe que vous faites ce que vous êtes censé faire.

Il y a une vie que vous êtes censé vivre. Nous avons tous le besoin de vivre et de réaliser notre potentiel et nous avons ce droit. Donc espérons que si vous ressentez que vous ne vivez pas encore la vie que vous êtes censé vivre, vous allez vous orienter vers elle. (Cyril Malka)

Partagez ici

Cliquez ici pour faire un commentaire ou poser une question

Leave a Reply: